Nouvelles recettes

Recette de yaourt maison

Recette de yaourt maison

  • Recettes
  • Type de plat
  • Petit déjeuner

Cette recette authentique de yaourt maison riche et crémeux est transmise dans la famille de mon mari depuis de nombreuses générations.

3 personnes ont fait ça

IngrédientsPortions : 8

  • 150g de yaourt nature, de préférence bio à la grecque, avec cultures vivantes
  • 1L de lait entier
  • 1L de crème liquide
  • 475 ml de crème à fouetter (facultatif)

MéthodePréparation : 40 min › Cuisson : 5 min › Temps supplémentaire : 8 h au frais › Prêt en : 8 h 45 min

  1. Sur une surface de travail, posez quatre torchons en coton propres en croix, chacun avec une extrémité se chevauchant de quelques pouces au centre. Placez un grand plat allant au four ou un bol à mélanger en verre au centre des serviettes.
  2. Réglez le yogourt nature sur le comptoir pour le réchauffer à température ambiante pendant la préparation du mélange de lait.
  3. Mélanger le lait et la crème liquide dans un grand pot épais en acier inoxydable ou en céramique. Chauffer à feu doux à modéré, en remuant constamment, jusqu'à ce que le mélange arrive à ébullition. Retirer immédiatement du feu et verser le mélange dans le plat de cuisson ou le bol. Ajouter de la crème à fouetter, si désiré, pour plus de richesse.
  4. Laisser refroidir le mélange à 44 C. Verser petit à petit 250 ml de lait tiède dans le yaourt en fouettant constamment. Remettre le mélange yaourt-lait dans le bol et bien mélanger. Couvrir le bol d'un film alimentaire; envelopper les torchons vers le haut et sur le bol, en les recouvrant complètement. Laisser reposer à température ambiante jusqu'à prise ferme, 8 à 12 heures.
  5. Réfrigérer le yogourt plusieurs heures ou toute la nuit pour qu'il refroidisse complètement.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(18)

Avis en anglais (16)

par MTRmenian

Ma famille fabrique également du yaourt (arménien) depuis des générations. J'ai suivi cette recette et elle fait un yaourt merveilleusement épais et crémeux! Au lieu d'utiliser des serviettes autour du bol, j'aime mettre le bol dans le four non chauffé pour la nuit (gardez le four éteint !). Aussi, bien que pas de style arménien, c'est vraiment bon avec un peu de miel et un peu de zeste de citron vert mélangés.-13 juil. 2013

par larabee

Je l'ai fait pour la première fois avec du lait bio et moitié-moitié. J'étais sceptique, mais ça s'est parfaitement passé ! Aussi bon qu'un magasin premium acheté pour la moitié du prix. Réchauffer le lait puis attendre qu'il refroidisse prend un certain temps, mais quoi de plus simple que de mélanger trois ingrédients ensemble, d'envelopper des serviettes autour et de le laisser reposer au four toute la nuit ?-26 juin 2015

par dgreve

J'ai suivi la recette comme indiqué et omis la crème à fouetter. C'était un peu plus fin que je ne l'aime, peut-être en partie à cause d'un pic à mi-chemin du processus, alors je l'ai égoutté à l'aide d'une passoire à mailles fines pendant environ 20 minutes. S'est avéré épais et crémeux. Je vais certainement utiliser cette recette à nouveau.-08 mars 2015


Yogourt grec maison sain (sans gras)

Premièrement : remplissez le bol à pâte Pyrex ou un récipient en verre de 2 pintes avec 2 pintes de lait. Utilisez écrémé pour sans gras.) Micro-ondes jusqu'à ce que des bulles commencent à apparaître autour du bord. La température devrait atteindre 175-180 degrés après l'avoir remué. (Dans mon micro-ondes, cela prend 17 minutes à ÉLEVÉ). Ne passez pas cette étape. Il est important de démêler les protéines afin qu'elles se comportent pendant le processus d'incubation.

Remuez le lait une ou deux fois pendant le processus de chauffage pour éviter la formation de peau. Si une peau se forme, retirez-la.

Deuxièmement : laissez le lait refroidir jusqu'à ce que la température descende entre 110 et 120 degrés. Cela peut prendre 30 à 45 minutes. Utilisez un thermomètre de cuisson pour vérifier. J'aime celui-ci avec une alarme qui se déclenche lorsque le mélange atteint une température prédéfinie. Si vous êtes pressé, remplissez un évier ou un grand bol de glaçons et placez-y le récipient de lait.

Troisièmement : Incorporez 1/4 à 1/2 tasse de lait en poudre écrémé et 1 à 2 cuillères à café de yogourt en entrée de votre marque préférée de yogourt nature (mais il doit contenir des cultures vivantes et ne doit contenir aucun additif). Vous pouvez utiliser du yaourt d'un précédent lot de votre propre yaourt fait maison. J'ai commencé avec du yogourt grec Fage sans gras. Si vous l'achetez, notez le prix, puis félicitez-vous pour tout l'argent que vous avez économisé en fabriquant le vôtre.

Note de l'éditeur : J'utilise maintenant mon propre yaourt comme entrée depuis plus de six mois. Il semble de mieux en mieux malgré ce que certaines personnes disent de ne l'utiliser que trois ou quatre fois ou même une seule fois. Comme je fais du yaourt au moins deux fois par semaine, il n'a jamais la chance de vieillir.

Quatrièmement : Couvrir le lait et placer dans un four conventionnel qui n'a été préchauffé qu'une minute. Enveloppez-vous dans des serviettes. Allumez la lumière du four. Dans un four à gaz, la veilleuse peut le garder suffisamment chaud. D'autres moyens de garder le yaourt au chaud pendant l'incubation incluent une glacière, un coussin chauffant, une yaourtière électrique ou un endroit inhabituellement chaud dans la maison. Si c'est une chaude journée d'été au Texas, collez-le simplement sur le porche ! Laissez reposer pendant 6 à 10 heures, mais cela peut prendre jusqu'à 11 à 14 heures. Il est difficile d'établir une règle absolue ici car chaque environnement est légèrement différent.

Note de l'éditeur : plus j'entends parler de personnes qui ont essayé cela, plus je suis convaincu de l'importance de maintenir une température d'incubation constante autour de 100 degrés. De nombreux fours récents peuvent être réglés sur 100-110 degrés, ce qui est parfait.

Comment savoir quand c'est fini ? Bonne question et la partie la plus difficile de tout le processus. Vous apprendrez par expérience quand cela vous semblera juste. Il doit être mis comme légèrement gélatineux, même si vous n'avez pas mis de gélatine dedans. Il y aura très probablement un liquide aqueux légèrement jaune sur le dessus appelé lactosérum. Je n'ai pas trouvé de bon usage pour le lactosérum, mais faites-moi savoir si vous en pensez un.

À ce stade, vous pouvez refroidir le yaourt et le manger tel quel. Vous avez le choix de verser le lactosérum ou de le remuer. Le tamisage rend le yogourt plus épais et moins acidulé, ce qui donne un yogourt grec.
Du yogourt ordinaire au yogourt grec :

Cinquièmement: Versez très soigneusement le yaourt dans une passoire à bouillon aka chinois. C'est là que je me sépare des autres directions que j'ai vues pour le yaourt grec. La plupart suggèrent d'utiliser plusieurs couches d'étamine pour recouvrir une passoire ou même un filtre à café (pour une petite quantité). Quel gâchis à nettoyer !

Bien qu'une passoire à bouillon ou un chinois soit cher, cela en vaut la peine. Vous perdrez très peu de solides si le yogourt est suffisamment épais. Si les solides s'écoulent à travers la passoire, vous devez la remettre au four pendant quelques heures pour épaissir. (Voir la note de l'éditeur ci-dessous et les conseils de dépannage à la fin de cet article). Juste pour être clair, une passoire à bouillon a une maille très, très fine. Le seul endroit que je connaisse pour en acheter un est un restaurant ou regarder en ligne. Une passoire standard d'épicerie n'est pas assez fine.

Note de l'éditeur : parce que je connais si bien le processus chez moi, un yogourt raté à ce stade signifie généralement que j'ai des problèmes avec le démarreur. Soit je l'ai tué avec une température trop élevée, soit il était trop vieux. Donc, j'ajoute simplement plus de démarreur et je réincube.

Laissez le yaourt reposer dans la passoire jusqu'à ce que le yaourt soit réduit de moitié environ. Le temps variera en fonction de l'épaisseur du yaourt à la sortie du four et de vos préférences en matière de texture et d'acidité. Inclinez la passoire ou remuez très doucement si le lactosérum s'est accumulé sur le dessus en filtrant.

Videz le lactosérum du bol à pâte et versez le yogourt de la passoire dans le bol d'origine. Utilisez un bon fouet pour battre jusqu'à consistance lisse. (Astuce : rincez la passoire immédiatement. Ne laissez aucun résidu de yaourt sécher sur la maille ou il peut être impossible de la nettoyer. Cependant, ils se nettoient parfaitement après un passage au lave-vaisselle.)

Verser dans des pots en verre tel quel. Le mélange sera très épais à froid (et se conserverait plus longtemps s'il est plus épais).


Recette de yaourt maison - Recettes

COLLECTIONS DE RECETTES CONNEXES

N'importe quel type de yaourt contenant des cultures actives vivantes peut être utilisé comme entrée, comme ACTIVIA®, DANACTIVE®, les yaourts grecs, le kéfir, etc. Essayez différentes marques selon vos besoins et trouvez celles qui donnent les meilleurs résultats.

Lors de la fabrication du yaourt, il est particulièrement important que tous les ustensiles et équipements soient scrupuleusement propres afin de créer un environnement convivial permettant à la culture du yaourt de prospérer sans concurrence.

Chauffer le lait, à découvert, à feu doux, en le portant progressivement presque à ébullition. De minuscules bulles se formeront sur les bords de la casserole, le lait devrait atteindre une température comprise entre 185 et 190 °F.

Si le lait est porté à température trop rapidement, le fond de la casserole risque de s'ébouillanter. Il est important de ne pas faire bouillir le lait. Retirez tout lait qui forme une peau à la surface.

Retirer du feu et laisser le lait refroidir pendant environ 20 minutes, ou jusqu'à ce que le lait atteigne une température comprise entre 100 et 110 °F. Incorporer environ 1/2 tasse de yogourt à culture vivante active ou de démarreur de yogourt.

Transférez le mélange de yogourt dans un thermos de bonne qualité ou dans une yaourtière et maintenez la température à environ 100 °F pendant 4 à 10 heures. Une période de fermentation plus longue donnera un yogourt plus acidulé. Laissez le yaourt tranquille ou il ne s'épaissira pas bien et gardez-le à l'abri des courants d'air.

Réfrigérer jusqu'au moment de l'utiliser. Aromatiser à volonté en ajoutant des fruits ou un cocktail de fruits écrasés, séchés ou frais, des graines de tournesol ou de courge, des raisins-noix, des myrtilles, des fraises, des framboises, etc.

Utilisez du yaourt fait maison pour la cuisson dans n'importe quelle recette demandant du babeurre, de la crème sure ou du yaourt, il ajoute une saveur et une nutrition merveilleuses aux pains rapides, muffins, crêpes et pains à la levure.

Un autre objectif utile pour le yaourt fait maison est le fromage au yaourt. Pour faire du fromage au yogourt, égouttez le yogourt fraîchement préparé dans une étamine suspendue dans un endroit frais. Cela peut être utilisé dans de nombreuses recettes comme substitut sain du fromage à la crème.

Conservez une demi-tasse de yaourt non aromatisé comme entrée pour préparer le prochain lot.

Ce yaourt est un moyen économique de produire du yaourt de qualité pour les régimes alimentaires qui incluent une consommation quotidienne. Le démarreur ne doit être acheté que rarement en petites quantités, et la souche de yogourt peut souvent être maintenue indéfiniment si vous faites souvent du yogourt. Utilisez chaque lot de démarreur réservé dans les 5 jours ou recommencez avec du démarreur frais.

C'est un bon plan pour acheter un 8 oz. contenant de yogourt pour une nouvelle entrée une fois tous les 1 ou 2 mois, ou lorsque votre propre souche semble s'affaiblir (le yogourt ne s'épaissira pas aussi bien). La culture active séchée est également disponible en sachets et peut être conservée en rayon au cas où vous manqueriez de levain frais.

Les boîtes de 1/2 pinte ou les bocaux de congélation, en plastique ou en verre, constituent d'excellents contenants à portion individuelle pour le stockage. Certaines yaourtières sont livrées avec des récipients de stockage en verre, d'autres préparent des lots de 1 litre plutôt que des portions individuelles.


Pot de yaourt instantané

Pourquoi diable faites-vous du yaourt fait maison dans un pot instantané ? Parce qu'il a un goût extra frais, crémeux et onctueux. Et cela vous permet de vous vanter (même si c'est incroyablement facile). Voici comment procéder :

Utilisez le réglage « Yaourt » pour faire bouillir le lait.

Cela prend environ 35 minutes et est essentiel pour épaissir le yaourt. Vous pouvez utiliser n'importe quel type de lait laitier (y compris écrémé), mais nous préférons fortement le lait entier pour le goût. Si vous voulez rendre le vôtre SUPER crémeux et décadent, vous pouvez le remplacer par de la crème épaisse.

Vous visez une température de 180°. Si après la libération rapide, le lait n'est pas à 180°, vous voudrez répéter le cycle.

Refroidissez le lait.

Si la température atteint 180°, refroidir le lait (dans le pot intérieur) dans un bain de glace pour atteindre 110° et 115°, environ 5 minutes. Le refroidissement du lait garantit que vous ne tuez pas les cultures vivantes que vous ajoutez à l'étape suivante.

Ajouter le yaourt (qui est aussi la culture/levain).

Cela semble étrange de remuer la chose que vous espérez faire dans la chose que vous faites. Mais vous avez besoin de ces cultures actives, et c'est le moyen le plus simple ! Vous pouvez acheter une entrée de yaourt, mais cela complique tout plus que ce que nous pensons que cela vaut.

Réglez-le et oubliez-le pendant 8 heures (ou plus) !

La plupart des recettes Instant Pot cuisent très rapidement. Mais pas yaourt&mdashit ne peut pas être précipité ! Il faut au moins 8 heures sur le réglage Yogourt. Mais vous pouvez aller jusqu'à 12 heures pour un yaourt plus riche et plus épais.


Yaourt Maison

  • Coup d'œil rapide
  • Coup d'œil rapide
  • 30 millions
  • 7 heures
  • Donne 4 tasses | 1 pinte (946 ml)

Équipement spécial : configuration d'incubation d'un thermomètre à lecture instantanée (voir ci-dessous Comment choisir une méthode d'incubation pour votre yaourt fait maison)

Ingrédients US Métrique

  • 1 litre de lait de tout type
  • 2 cuillères à soupe de lait écrémé en poudre instantané (facultatif mais recommandé si vous utilisez du lait écrémé ou écrémé)
  • 2 cuillères à soupe de yaourt nature aux cultures actives vivantes, à température ambiante

Les directions

Assemblez tout l'équipement nécessaire (voir ci-dessous Comment choisir une méthode d'incubation pour votre yaourt maison). Vous ne voulez pas chercher des couvercles de pots lorsque votre lait est prêt à être cultivé. Assurez-vous que tout le matériel est scrupuleusement propre sans résidu de savon qui pourrait endommager la culture.

Dans une casserole en acier inoxydable de 1,8 à 2,8 litres (2 à 3 pintes), ajoutez le lait et fouettez le lait écrémé en poudre instantané, si vous en utilisez. Réglez la poêle sur feu moyen-doux. Pour un yogourt plus épais, chauffer jusqu'à ce que le lait enregistre 195 °F (91 °C) sur un thermomètre à lecture instantanée, en fouettant souvent pour éviter que le lait ne brûle, environ 10 minutes. Ajustez la chaleur au besoin pour garder le lait à ou près de 195 °F (91 °C) et faites cuire, en fouettant souvent, pendant 10 minutes. Retirer du feu. (Pour un yogourt plus fin, chauffer jusqu'à ce que le lait enregistre 180 °F (82 °C) ou 185 °F (85 °C) sur un thermomètre à lecture instantanée, en fouettant souvent pour éviter que le lait ne brûle, environ 10 minutes.) Ajustez le chauffer au besoin pour garder le lait à ou près de 195 °F (91 °C) et cuire, en fouettant souvent, pendant 10 minutes. Retirer du feu.

Couvrir la casserole et laisser refroidir le lait entre 110 °F (43 °C) et 115 °F (46 °C), environ 1 1 ⁄ 4 heures. Vous pouvez accélérer considérablement le refroidissement en plaçant la casserole dans un grand bol ou un évier rempli d'eau glacée et en remuant constamment. La température du lait chutera à la plage de culture en moins de 5 minutes, alors surveillez souvent la température. S'il descend trop bas (en dessous de 110 °F [43 °C), remettez la casserole sur le feu et réchauffez doucement le lait à feu doux jusqu'à ce qu'il atteigne 110 °F (43 °C) à 115 °F (46 °C ).

Pendant que le lait refroidit à la bonne température de culture, préparez les bocaux. Choisissez un pot de 1 pinte (946 ml) ou plusieurs petits pots d'une capacité totale de 1 pinte (946 ml) ou utilisez les pots fournis avec votre yaourtière. Lavez bien puis remplissez les bocaux d'eau chaude et laissez reposer jusqu'à ce que vous en ayez besoin. Remplacez l'eau chaude si elle refroidit afin que les bocaux soient chauds lorsque vous les remplissez et égouttez-les juste avant de les remplir. Vous pouvez également chauffer les pots avec de l'eau chaude, puis les égoutter et les placer dans une yaourtière électrique préchauffée pour les garder au chaud jusqu'à ce que vous soyez prêt à les remplir. Notez que vous n'êtes pas obligé d'utiliser des pots. Vous pouvez incuber le yaourt dans un bol en verre ou en terre cuite, ou dans n'importe quel récipient non réactif (sans aluminium). Vous pouvez même l'incuber dans la casserole dans laquelle vous avez fait chauffer le lait. Cependant, une fois que le yaourt a pris, vous devez le refroidir pour arrêter la fermentation et raffermir le caillé, alors assurez-vous que votre récipient d'incubation ira bien dans le réfrigérateur. Vous ne voulez pas déplacer le yogourt juste pris dans d'autres contenants ou vous endommageriez le caillé fragile.

Mettez le yaourt dans un petit bol propre et incorporez environ 1 tasse de lait refroidi. Versez ce mélange dans la casserole, filtrez-le si vous le souhaitez, et fouettez doucement mais soigneusement. Vous voulez incorporer la culture sans créer beaucoup de mousse. Déplacez immédiatement le lait dans le ou les pots préparés et couvrez.

Incubez le yaourt selon la méthode que vous avez choisie (voir Comment choisir une méthode d'incubation pour votre yaourt fait maison ci-dessous) jusqu'à ce que le yaourt épaississe et raffermisse. Évitez de déplacer ou d'agiter le yaourt pendant qu'il fermente. Vérifiez l'ensemble après 4 heures et au moins une fois par heure après cela. Le yaourt peut prendre de 4 à 12 heures, voire plus, selon la température d'incubation et la force de la culture. Plus cela prendra de temps, plus votre yaourt sera acidulé, car la culture continue de produire de l'acide lactique. Si vous préférez le yaourt moelleux, essayez d'arrêter l'incubation dès que le yaourt s'est raffermi.

Pour vérifier la prise de votre yaourt maison, inclinez légèrement le pot. Si le yaourt ressemble à une crème pâtissière et ne coule pas, il a suffisamment pris. S'il bouge et que vous voulez qu'il soit plus ferme, laissez-le incuber plus longtemps. Une incubation plus longue devrait la rendre un peu plus acidulée et ferme, mais vous pouvez la sur-incuber. Si le lactosérum s'est accumulé en surface, le yaourt a probablement fermenté un peu trop longtemps ou trop vite et commence à se séparer. Versez le lactosérum en surface ou, après avoir refroidi le yaourt, remuez-le. N'essayez pas de mélanger le lactosérum avant de refroidir le yaourt, car le caillé sera trop fragile. Couvrir le yaourt et le placer au réfrigérateur jusqu'à ce qu'il soit refroidi, au moins plusieurs heures.

Après que le yaourt ait été au réfrigérateur pendant plusieurs heures, goûtez-le. Si vous désirez un yaourt plus épais, égouttez-le. Égoutter le yaourt améliore considérablement sa texture, le rendant plus épais, plus crémeux et plus moelleux en enlevant le lactosérum. Égoutter le yaourt prolonge également sa durée de vie. Et si vous êtes sensible au lactose, vous devriez trouver le yaourt égoutté plus digeste.

Pour égoutter votre yaourt, versez doucement le yaourt réfrigéré dans une passoire ou une passoire recouverte de trois couches de gaze humide. Couvrir d'une assiette ou d'un chiffon (vous protégez le yaourt, vous ne le pressez pas) et placez-le au réfrigérateur. Égoutter le yaourt jusqu'à ce qu'il ait la consistance que vous souhaitez. Après une heure, le yaourt sera sensiblement plus épais. Si vous égouttez le yaourt plus que prévu, pas de problème, remuez simplement un peu de lactosérum dans le yaourt, en ajoutant autant qu'il faut pour obtenir la texture que vous désirez. Grattez le yaourt égoutté dans un récipient, couvrez et réfrigérez.

Pour faire du yaourt grec, qui est essentiellement du yaourt égoutté, au lieu de vous arrêter après une heure d'égouttage, continuez. Selon le yogourt avec lequel vous avez commencé, cela peut prendre 3 à 4 heures pour obtenir la consistance épaisse et enrobée du yogourt grec.

Ne vous inquiétez pas si chaque lot de yaourt que vous préparez est un peu différent. Contrairement aux producteurs commerciaux avec leurs processus contrôlés, votre « usine » de yaourts maison est sujette à des variations : dans le lait et la culture utilisés, la façon dont vous avez chauffé et refroidi le lait, la durée de la fermentation et la température de fermentation. Expérimentez, prenez des notes et, au fil du temps, vous trouverez la combinaison de culture, de temps et de température qui produit du yogourt avec la texture et la saveur que vous aimez.

Comment choisir votre méthode d'incubation

Votre défi en tant que yaourtière maison est de dorloter la culture, de la maintenir dans la plage souhaitée pendant les quelques heures qu'il faut pour faire son travail. Les bactéries du yaourt tolèrent une plage d'environ 105 °F (41 °C) à 115 °F (46 °C). Une température de 118°F (48°C) ou plus tuera la plupart des cultures. Si la température d'incubation tombe en dessous de 105 °F (41 °C), la culture produira plus de polysaccharides et le yogourt sera probablement visqueux ou « filant » ou pourrait ne pas prendre du tout.

Sachez où et comment vous allez incuber le yaourt avant de commencer et testez pour vous assurer que vous pouvez maintenir cette température. Pour tester, remplissez un bocal avec de l'eau à 115 °F (46 °C) et « incubez » de la manière que vous avez choisie comme s'il s'agissait de lait de culture, en prenant sa température avec un thermomètre à lecture instantanée toutes les heures environ.

Si vous utilisez un appareil à yaourt, suivre les instructions du fabricant. Avant de l'utiliser pour la première fois, et occasionnellement par la suite, vérifiez la température d'incubation à l'aide d'un ou deux pots d'eau, comme décrit ci-dessus. Bien sûr, si la machine produit du yaourt de manière fiable pour vous, vous n'avez pas besoin de remettre en question son thermostat. Mais si vous rencontrez des difficultés pour définir les lots, cela peut être dû au dysfonctionnement de l'appareil.

Si vous n'utilisez pas d'appareil à yaourt, vous devrez créer un environnement chaud pour l'incubation de votre yaourt. La plage de température cible n'est pas facile à maintenir pendant plusieurs heures. Certaines personnes réussissent à incuber le yaourt dans leur four à gaz avec seulement la chaleur de la veilleuse. (Hélas, de nombreux fours récents n'ont pas de veilleuse.) Si vous voulez essayer cela, préchauffez d'abord le four au réglage le plus bas, puis éteignez-le. Testez la température après une demi-heure, puis toutes les heures pour voir si le four reste dans la plage cible pendant au moins 5 heures. Si c'est le cas, il devrait fonctionner comme un incubateur.

Certaines personnes utilisent un récipient isotherme, comme une glacière pour pique-nique, partiellement rempli d'eau chaude comme incubateur. D'autres enveloppent les pots de yogourt dans une couverture chauffante ou les placent sur un coussin chauffant ou dans un récipient en polystyrène truqué avec une ampoule à faible puissance. Vous pouvez également conserver le yaourt à incuber dans un endroit toujours chaud de votre maison, comme près d'un radiateur ou d'une fenêtre ensoleillée. Un déshydrateur d'aliments avec des étagères amovibles peut fonctionner comme un incubateur si la température peut être suffisamment basse. Certaines personnes utilisent une mijoteuse de comptoir, chauffent lentement le lait dans l'appareil, puis le débranchent pour refroidir le lait à la température de culture. Envelopper le pot avec des serviettes après la culture aide à maintenir la température.

Quand je n'utilise pas d'appareil électrique, j'incube mon yaourt comme le font les cuisiniers à domicile depuis des siècles : enveloppé dans des couvertures. (J'utilise de petites couvertures.) Tout d'abord, j'enveloppe mes pots de pinte chauds et juste remplis dans des torchons de cuisine afin qu'ils ne salissent pas les couvertures. Ensuite, je blottis les pots dans un nid de couverture – une couverture en dessous et une autre au-dessus et, si la maison est froide, une autre couverture autour d'eux pour faire bonne mesure. Ensuite, j'ignore le tas pendant 4 à 5 heures avant de le déballer pour vérifier l'ensemble. Si le lait n'a pas encore pris, je le vérifie toutes les demi-heures environ par la suite.

Quelle que soit la méthode d'incubation que vous choisissez, évitez de bousculer le yaourt pendant l'incubation. Il préfère ne pas être dérangé.

Avis des testeurs de recettes

J'apprécie vraiment cette recette de yaourt maison avec toutes ses notes et informations utiles. Faire du yaourt fait maison est aussi simple que possible, mais de nombreuses variables peuvent affecter le résultat final, et l'auteur a vraiment essayé de couvrir toutes les bases. Passons à mes résultats : c'était le MEILLEUR yaourt que j'ai jamais fait !

Ce qui a attiré mon attention sur cette recette, ce sont deux notes que je n'avais pas vues dans d'autres recettes. L'une consistait à utiliser du lait en poudre pour un résultat plus épais. L'autre était la direction de chauffer le lait à 195 ° F et de le maintenir pendant 10 minutes si un produit plus épais est souhaité. Lors de mes précédentes tentatives de fabrication de yaourt, j'ai fini par le filtrer pour obtenir un yaourt plus épais. Je n'aime pas faire ça pour plusieurs raisons : vous perdez du produit et c'est aussi pénible.

J'ai testé mon premier lot à l'aide de quatre bocaux de 1 tasse et il a fallu environ 5 heures et demie pour terminer. J'ai utilisé du lait entier et du lait en poudre instantané. La température d'incubation semblait aller de 115 °F à 120 °F. Ma méthode d'incubation consistait à placer les pots dans un bain d'eau tiède dans une grande casserole, à la couvrir d'un couvercle et à la placer dans un four légèrement chaud. Une étape que je recommanderais est de filtrer le lait avant de le verser dans des bocaux car il y a toujours un peu d'épaves et de jetsam. J'ai tendu le mik dans une tasse à mesurer de 1 litre afin qu'il soit facile de le verser dans les pots. J'appelle cela une bonne recette et une bonne méthode à suivre pour un yaourt parfait.

Bien que cette recette de yaourt maison paraisse intimidante car il y avait beaucoup d'informations à lire, la recette était en fait simple et ne prenait pas particulièrement de temps.

Le temps de manipulation était d'environ 37 minutes, ce qui faisait chauffer le lait assez lentement sur ma cuisinière électrique. J'ai incubé le yaourt pendant la nuit dans une armoire aérée. Le temps total pris était de 37 minutes pour chauffer le lait, 1 heure de refroidissement à environ 43°C, puis une nuit d'incubation pour faire durcir le yaourt, soit au total environ 15 heures et demie. J'ai opté pour la version plus épaisse du yaourt et l'ai donc chauffé à 91°C pendant 10 minutes. J'ai laissé le mélange refroidir pendant 1 heure à température ambiante. J'ai vérifié le yaourt incubé après 4 heures, mais il n'avait pas du tout pris et j'ai pensé qu'il ne prendrait peut-être pas, mais le lendemain, il était lisse et pris. La durée totale d'incubation était d'environ 13 heures.

Le yaourt était doucement pris, plus coulant sous la surface que sur le dessus, et donc peut-être aurait-il pu être laissé reposer plus longtemps. Le yaourt seul avait un goût assez doux et pas du tout amer comme certains yaourts faits maison que j'ai faits dans le passé. J'ai fait une compote de fruits avec des baies congelées et du sucre et je l'ai mélangée au yaourt fini. La texture était vraiment lisse et sans grumeaux. Je pense que la recette donne des détails intéressants sur le processus de fabrication du yaourt.

#LeitesCulinaria. Nous serions ravis de voir vos créations sur Instagram, Facebook et Twitter.


Recette de yaourt maison

Wayne Bremser est notre premier contributeur invité. Sa recette de yaourt maison est la vedette d'aujourd'hui.

« Aimez-vous le yaourt nature ? » Répondez à cette question avant d'acheter une yaourtière. Il existe d'innombrables façons de parfumer le yogourt et encore plus de façons de cuisiner avec, mais ce qui fait que le yogourt fait maison en vaut la peine, c'est de goûter le résultat immédiat de votre travail.

Quand j'étais jeune, rien ne pouvait me convaincre de manger du yaourt nature. C'était comme manger de la crème sure. Il y avait quelque chose de vaguement troublant dans sa qualité gélatineuse, il n'était pas vif et fier de lui-même comme Jell-O et il ne fondait pas dans la bouche comme de la crème glacée.

Ma mère m'a forcée à manger du yaourt à la fraise rose vif. Et j'ai apprécié. Depuis lors, la plupart de mon expérience avec le yaourt a été avec la variété commerciale aromatisée - une substance dure et uniforme qui repose sur des techniques de production de masse, de grandes quantités de sucre et divers épaississants pour masquer ses incohérences.

Comme le vin, le yogourt a été découvert à la suite d'une négligence. En découvrant que le lait de chèvre laissé dans un pot en argile au soleil s'était transformé en un étrange semi-solide, imaginez le courage qu'il a fallu à une personne il y a dix mille ans pour le goûter.

Faire du yaourt est beaucoup plus facile et plus rapide que le vin, mais chaque lot aura un goût légèrement différent, car il implique de choisir parmi les possibilités infinies de lait, de bactéries et de temps. Le yaourt implique toujours le même processus de découverte sur lequel nos ancêtres sont tombés, mais avec la mesure précise de la température et
temps, vous aurez plaisir à expérimenter pour déterminer votre recette préférée. En chemin, vous apprendrez à apprécier les incohérences.

Vous aimez le yaourt nature ? Si vous n'êtes pas sûr, vous n'avez peut-être pas essayé le bon type. Dans votre magasin local de produits de santé ou d'alimentation spécialisée, recherchez Fage, la marque populaire de yogourt grec « filtré ». Ce produit se rapproche plus d'un yaourt fromager, riche comme un cream cheese, et vous donnera une idée de ce que vous pouvez facilement faire à la maison.

Il existe des dizaines de yaourtières parmi lesquelles choisir et elles fonctionnent toutes de la même manière : vous créez une concoction de lait et de démarreur, la bactérie qui fabrique le yaourt. Vous versez le lait dans la yaourtière, dont la tâche principale est de maintenir le mélange chauffé à une température constante pendant quatre à huit heures.

La principale différence entre les fabricants est la configuration des conteneurs. De nombreux fabricants ont six ou huit tasses individuelles qui imitent la taille du yogourt acheté en magasin. Le fabricant que j'utilise est d'un litre, de la même taille que le grand contenant de yogourt familial. Je préfère nettoyer un seul conteneur. Plusieurs conteneurs pourraient être mieux adaptés à un ménage avec des enfants ou à une personne paranoïaque à propos du double trempage des colocataires.

Une décision importante qui affectera la saveur et la consistance de votre yaourt est le démarreur que vous utilisez. Si le lait est le corps de votre yaourt, alors le démarreur est le cerveau. Pour votre premier lot, je vous recommande d'utiliser un yogourt biologique nature typique comme Stoneyfield Farm. L'emballage doit indiquer les cultures vivantes (et le yaourt doit être raisonnablement frais pour que ces cultures restent vivantes) ou le processus ne fonctionnera pas.

Considérez le démarreur comme le cerveau de l'ensemble du processus. Il contient les bactéries qui déclenchent le processus de fermentation qui transforme le lait en yaourt. Il existe plusieurs types de bactéries - le yogourt Stoneyfield Farm revendique six "cultures actives" (dont L. Acidophilus, Bifidus, L. Casei et L. Reuteri), tandis que l'emballage de Fage n'en revendique que deux : Streptococcus Thermophillus et Lactobacillus Bulgaricus.

Certains types de bactéries fermentent plus rapidement que d'autres. Certaines bactéries agissent au début du processus et d'autres plus tard. Le yogourt qui fermente rapidement est plus susceptible de laisser échapper du lactosérum (la substance aqueuse que vous verrez dans un grand contenant de yogourt vieux de plusieurs jours). Une fermentation plus lente donne un réseau dense de protéines qui englobe le lactosérum.

En règle générale, plus le nombre de types de bactéries utilisés est élevé, plus le processus de fermentation est rapide. Certaines grandes entreprises laitières misent sur un processus plus rapide pour produire plus de yaourt, mais utilisent des épaississants pour réduire le degré de fuite de lactosérum. Vous pouvez utiliser le yaourt que vous produisez comme entrée pour le prochain lot, mais après plusieurs cycles, la force des cultures diminue.

Les lots que j'ai commencés avec du yogourt Stoneyfield ont fermenté plus rapidement, de quatre à cinq heures. Le yaourt Fage a mis beaucoup plus de temps à fermenter jusqu'à une consistance ferme - six à huit heures. Le temps supplémentaire était-il dû au fait qu'il n'y avait que deux types de bactéries, plutôt que six ? Ou parce que le yaourt Fage a été importé de Grèce, n'était pas aussi frais et contenait moins de bactéries ?

Les deux entrées ont produit un yogourt au goût délicieux. Le temps de fermentation plus long a conduit à un yogourt plus épais, imitant la source du démarreur Fage. La consistance plus crémeuse et mousseuse atténue la saveur, offrant une saveur plus douce, plus proche d'une poire que de la pomme verte typique du yogourt. Le démarreur Stoneyfield a produit une saveur et une consistance de yogourt plus "classiques". Vous pouvez ajouter plus de lait en poudre pour produire un yaourt plus riche.

Une autre option consiste à utiliser le démarreur en poudre Yogourmet. L'emballage répertorie trois types de bactéries qui ont été lyophilisées en une poudre que vous mélangez avec du lait. La fermentation en yaourt ferme a été rapide, un peu plus de quatre heures. La consistance était similaire à celle de l'entrée Stoneyfield, mais la saveur était un peu plus acidulée.

Au marché fermier de San Francisco Ferry Plaza, un artisan yaourt vend un produit merveilleux appelé Saint Benoit. Le yaourt est vendu nature ou aromatisé (fraise, miel, prune). Ils utilisent du lait frais et entier de Jersey provenant d'une ferme du comté de Sonoma située à trois kilomètres de leur cuisine. Le yogourt est produit dans des pots en céramique vendus au prix de 3,25 $ chacun, ce qui comprend un dépôt d'un dollar et quart pour le pot. Après avoir savouré la couche naturelle de crème au sommet d'un pot, le yogourt a une saveur douce et légère qui, lorsqu'il est servi très froid, remplace les produits laitiers lourds sur la langue par la saveur croquante d'un fruit délicat mais indistinct.

Leur site Web invoque le terme français terroir, qui est communément associé à la production de vin. Ils prétendent que les cultures utilisées sont importées de France (ce sont les deux mêmes types de bactéries que Fage utilise). Bien que je n'aie pas excellé en tant qu'étudiant en biologie, leur affirmation m'a semblé étrange. Quelle différence cela ferait-il - les bactéries ne sont-elles pas de simples organismes unicellulaires? Les Français ont-ils localisé une créature unicellulaire unique dans leur sol sacré qui produit du yaourt comme nul autre au monde ?

Pour le savoir j'ai investi dans un pot de Saint Benoit à utiliser en entrée. En utilisant le lait entier biologique le plus frais que j'ai pu trouver et en évitant le lait en poudre, j'ai pu produire du yaourt avec 6 heures de fermentation qui avait la même consistance moelleuse et lisse que le Saint Benoit original. Ayant volé la propriété intellectuelle d'un pays, j'ai continué à produire des lots en utilisant les mêmes cultures avec seulement une légère baisse de qualité.

After you've tried the basic yogurt recipe, please download the homemade yogurt tasting notes PDF to print out. It will help you create your favorite yogurt.

Once you've discovered that you love making yogurt, I would suggest investing in another yogurt maker. I use dueling Salton YM9s that allow me to make a double batch of yogurt that will last all week and provide me with starter for the next round. At $18 each, they are a relatively small investment in money and counter space. Another idea to make the tedious heating process easier, suggested by a 101 Cookbooks reader, is a digital thermometer with an alarm, allowing you to do other activities while your milk is on the stove. It would be great to get recommendations a good digital thermometer (one that is accurate in liquids).

Yogurt has been called a "superfood," praised for its high calcium content, protein and B vitamins. Perhaps most importantly, scientists have proven that live cultures help maintain a delicate balance of microorganisms in the body, promoting healthy digestive and immune systems. The best way to enjoy these health benefits is to make yogurt yourself with fresh, organic milk.

Regardless of nutrition, yogurt is delicious and an important ingredient. Nearly every nation's cuisine has a recipe that uses yogurt. Hopefully in the future you'll see some of the best ones we discover reviewed here. Until then, I'll be enjoying my homemade yogurt plain or with a simple swirl of the best maple syrup I can find.


Heat milk in a large saucepan over medium-high heat, stirring frequently, until it is steaming, barely bubbling and registers 180 degrees F on an instant-read or candy thermometer. (Do not leave unattended--it can boil over very quickly.)

Carefully pour the milk into a clean, heat-safe 5- to 8-cup container. Let stand, stirring frequently, until cooled to 110 degrees F. Combine yogurt with 1/2 cup of the 110 degrees milk in a small bowl, then stir the mixture back into the warm milk.

Cover the container and wrap in a clean kitchen towel to help keep it warm. Place in a very warm place (see Tip) and let stand, undisturbed, until thickened and tangy, at least 8 hours and up to 12 hours. Refrigerate until cold, about 2 hours. The yogurt will thicken a bit more in the refrigerator.

Line a large fine-mesh sieve with 2 layers of cheesecloth and place over a large bowl. Spoon the cooled yogurt into the cheesecloth, cover and refrigerate for 8 to 24 hours, depending on how thick you want it.

Make Ahead Tip: Refrigerate for up to 1 week.

Equipment: 5- to 8-cup container with lid, thermometer, large fine-mesh sieve, cheesecloth

There are a few ways to create a very warm (about 110°F) environment for making yogurt. Oven method: Turn your oven on to 200° for about 5 minutes, then turn it off. Add the towel-wrapped container of yogurt and if you have an oven light, turn it on for added warmth. Cooler method: Place a hot water bottle (or other small container) filled with very hot water alongside the towel-wrapped container in a small cooler. Heating pad method: Wrap a heating pad set to High around the towel-wrapped container.


In a medium saucepan or saucier, heat milk gently over medium heat until it reaches 180°F (82°C) on an instant-read thermometer. Keep the milk between 180 and 190°F (82 to 88°C) for at least 10 minutes and up to 30 minutes (how long you hold the milk at this temperature will change how much water steams off and how concentrated the milk proteins and fats end up, changing the final texture of the yogurt there's no one right way to do it).

Allow the milk to cool to about 110°F (43°C). In a small bowl, stir together the yogurt with a few spoonfuls of the warm milk, then scrape the yogurt mixture into the pot of lukewarm milk. Stir well to distribute the yogurt culture.

Transfer the cultured milk to glass jars, the vessels of a yogurt maker, an Indian clay yogurt pot, or whatever incubating device you may have, such as a slow cooker or Instant Pot.

Cover the jars and keep warm how you do this depends on what you have at home. You can submerge the jars up to their necks in the temperature-controlled water of an immersion circulator (set to 110°F or the incubation temperature of your choosing) place them in a turned-off oven with the light switched on wrap them in kitchen towels and hold them in a warm place submerge them in 110°F water held in a cooler use a yogurt maker, etc.

How long it takes the yogurt to set will depend on the temperature at which it is held. This can be as short as 3 or 4 hours and as long as 18 hours. Once the yogurt has set, allow it to sit out at room temperature for up to an additional 12 hours to ensure a strong culture if you're working with a culture you know well, you may not need to let it sit out for so long, especially if you don't want it to grow too sour. There's no one good rule here except to give the yogurt the time it needs to sour and thicken properly.

Transfer the yogurt to the refrigerator and, if you can, let it set for another 2 or 3 days before eating it (all this time is simply to allow the culture to grow strong). Strain it to make Greek yogurt, if desired. If you plan to use this yogurt to inoculate future batches, make sure to set a few tablespoons aside.


Fermentation

There are many different ways to make SCD Yogurt. You can make it in the oven using a special light bulb, in a crockpot, and you can even make your SCD Yogurt in a rice maker or pressure cooker.

You can also buy a machine that is used just for making yogurt. Some people like to dabble in other methods as the last thing they want to do is buy yet another kitchen appliance that will just clog up space that they can’t spare.

They may also not be a big fan of yogurt so making a purchase before trying the homemade yogurt for the first time may not be the route they want to go.

Pick up this yogurt maker if you are looking for a yogurt maker with automatic cooling.

SCD Yogurt requires 24 hours for fermenting and this machine will not only do that at the touch of a button but it will not turn off before you are ready, spoiling your yogurt which is a big worry for a lot of SCD’ers.

The unit switches to the cooling mode when the processing cycle is done and maintains temperature until you turn the unit off which is great because when you put this much time into making yogurt the last thing you need is to start all over because you forgot to refrigerate it in time.

The cooldown process no matter the method you use to make your homemade yogurt is six hours, so be sure to account for that time when making yogurt.


Instructions

  • FILL the kitchen sink or an extra-large bowl with water and ice.
  • POUR milk into a large, wide, heavy- bottomed pot that will fit into the ice bath. Set over medium-high. Heat milk, stirring often, until small bubbles appear around the edges and an instant ther- mometer reads 185F. Remove from heat and place into ice bath. Cool to between 108F and 115F, stirring constantly, 2 to 3 min. Remove from ice bath. Whisk in yogurt. Cover pot and set in centre of an unheated oven. Turn on the oven light. (This provides the heat for yogurt to form.) Let stand 4 hours to 15 hours. The longer it sits, the more tart yogurt will be.
  • REMOVE yogurt from oven and whisk. Yogurt will be runny. Scoop into containers and refrigerate overnight before serving. Keeps well up to 10 days.