Nouvelles recettes

Cuisiner avec des clous de girofle peut aider à guérir votre grippe

Cuisiner avec des clous de girofle peut aider à guérir votre grippe

Le pouvoir des épices peut améliorer votre santé !

Le temps des rêves

Les clous de girofle sont indigènes dans certaines parties de l'Afrique de l'Est, de l'Indonésie, du Pakistan et de l'Inde, où ils sont connus pour leur qualités de guérison depuis des siècles. En médecine ayurvédique, les clous de girofle ont été utilisés pour réduire inflammation, carie dentaire, fièvres, mauvaise haleine et mauvaise haleine. Certains praticiens de la médecine traditionnelle chinoise pensent que l'épice contient également des propriétés aphrodisiaques !

Alors la prochaine fois que vous aurez un du froid et cherchez une solution plus naturelle, incorporez des clous de girofle dans votre cuisine. Les clous de girofle fonctionnent particulièrement bien avec cuisine indienne, bien sûr, mais vous pouvez également utiliser l'épice à bon escient d'autres manières. L'une consiste à garder une bouteille d'huile de clou de girofle à côté de la cuisinière et à cuisiner régulièrement avec ; pour tirer le meilleur parti de l'épice pour la santé, faites chauffer environ un quart de tasse de clous de girofle et infusez-les dans environ deux tasses de l'huile de pépins de raisin. Vous pouvez également faire une tisane aux clous de girofle pour soulager les infections respiratoires ; le thé aidera à desserrer le mucus dans votre poitrine, ce qui facilitera toux. Dites adieu aux pilules et aux potions - vous pouvez maintenant préparer votre chemin vers un hiver sans grippe avec des clous de girofle et certains de ces autres aliments anti-froid !


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur - ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi potentiellement grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer les symptômes tels que les maux de gorge, les courbatures, la faiblesse et les nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées à la suite d'une chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer les symptômes tels que les maux de gorge, les courbatures, la faiblesse et les nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées à la suite d'une chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi potentiellement grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer les symptômes tels que les maux de gorge, les courbatures, la faiblesse et les nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées causées par la chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi potentiellement grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer des symptômes tels qu'un mal de gorge, des courbatures, une faiblesse et des nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées à la suite d'une chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi potentiellement grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer des symptômes tels qu'un mal de gorge, des courbatures, une faiblesse et des nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées causées par la chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur - ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer les symptômes tels que les maux de gorge, les courbatures, la faiblesse et les nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées à la suite d'une chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur - ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer les symptômes tels que les maux de gorge, les courbatures, la faiblesse et les nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées causées par la chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur - ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer des symptômes tels qu'un mal de gorge, des courbatures, une faiblesse et des nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées à la suite d'une chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi potentiellement grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer les symptômes tels que les maux de gorge, les courbatures, la faiblesse et les nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées à la suite d'une chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.


Aliments antigrippaux que vous avez déjà dans votre cuisine

Ne cherchez pas plus loin que votre garde-manger lorsque vous commencez à ressentir les symptômes révélateurs de la grippe.

Même avant de devenir moi-même parent, j'ai expérimenté le pouvoir de la nourriture pour réconforter pendant la maladie. Facilement préparée avec un seau de produits de nettoyage et une poignée de remèdes maison étonnants, ma mère a accueilli la saison de la grippe avec la détermination d'un soignant chevronné. Mis à part les bases (beaucoup de liquide, une vapeur rapide pour le visage et une tisane), elle a toujours proposé des aliments spécifiques qu'elle a juré de me rendre meilleur ou, à tout le moins, de me rendre ressentir mieux.

Même si mon appétit était nul ou nul, surtout quand je sentais quelque chose d'aussi mauvais que la grippe, elle me faisait toujours manger. Son secret ? She&aposd déguise l'ingrédient sain riche en nutriments dans un plat savoureux et délicieux qui était facile à consommer, même avec des symptômes de rhume ou de grippe. Ces repas étaient toujours rapides pour calmer les maux d'estomac, apaiser une gorge enflammée et même décongestionner.

Causée par plusieurs types de virus grippaux, la grippe saisonnière est une maladie contagieuse du système respiratoire. Lorsque quelque chose d'aussi potentiellement grave que la grippe est impliqué, le vaccin annuel et les actions préventives quotidiennes, comme le lavage des mains et l'évitement des contacts étroits avec les personnes malades, sont les meilleures lignes de défense. Néanmoins, quelques aliments sains sélectionnés peuvent également être utiles lorsque vous combattez cette maladie courante semblable au rhume. N'oubliez pas : puisque la grippe est un virus, ces aliments ne guérissent pas la grippe elle-même, mais ils peuvent atténuer les symptômes tels que les maux de gorge, les courbatures, la faiblesse et les nausées.

1. Gingembre

Lorsque vous ressentez des douleurs induites par la grippe (et potentiellement par une forte fièvre qui l'accompagne), optez pour le gingembre. La recherche suggère que l'épice douce peut réduire l'enflure des articulations et l'intensité de la douleur. Ces avantages peuvent être attribués aux composés de la plante de gingembre, qui peuvent aider à réduire l'inflammation et à augmenter la vitesse de digestion. Il a été prouvé que le gingembre aide à prévenir les nausées : une étude récente portant sur des femmes souffrant de nausées à la suite d'une chimiothérapie a révélé que la consommation de gingembre en poudre deux fois par jour réduisait le nombre d'épisodes de vomissements et réduisait les sensations de nausée.

Comment le préparer : Rien de tel qu'une tasse de thé chaud pour apaiser une gorge rouge qui démange. Siroter du thé au gingembre et au citron fournira tous les avantages immunitaires que le gingembre a à offrir, tout en agissant comme une pastille naturelle pour la gorge.