Nouvelles recettes

Quels sont les meilleurs vins pour cuisiner ?

Quels sont les meilleurs vins pour cuisiner ?

Comment trouver des vins qui fonctionnent bien dans les recettes et dans votre verre.

Il est facile de trouver un bon vin à boire pendant que vous cuisinez. En fait, c'est souvent plus facile que de trouver le bon vin pour cuisiner dans les recettes. En effet, lorsqu'il est répertorié comme ingrédient, le vin est souvent suggéré dans les termes les plus génériques. Lorsqu'une recette dit "1 tasse de vin blanc sec", vous vous demandez : "Est-ce que quelque chose de 5 $ à 25 $ fera l'affaire ?" et « La recette peut-elle donner des résultats tout aussi savoureux avec un chardonnay californien ou un sancerre français ? »

Pour moi, le terme du vin de cuisine a deux significations : il y a le vin que vous mettez dans un plat et, tout aussi important, le vin que vous sirotez pendant que vous cuisinez. Je pense qu'il n'y a pas de meilleure façon de passer une soirée que de concocter un délicieux plat en sirotant un bon vin pour s'inspirer. Voici des lignes directrices pour vous aider à faire le meilleur choix.

Manger sain doit toujours être délicieux.

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour plus d'articles intéressants et de recettes saines et savoureuses.

Si une recette demande du vin blanc sec, le meilleur choix est un sauvignon blanc américain de qualité.
Ce vin sera très sec et offrira une légère touche d'herbes fraîches qui rehaussera presque tous les plats.

Si le plat a des saveurs audacieuses ou épicées, optez pour un vin blanc plus aromatique.
Le gewurztraminer, le riesling et le viognier ont tous des saveurs fruitées dynamiques et des arômes floraux exotiques qui contrebalancent les plats fortement épicés.

Si une recette demande du vin rouge sec, tenez compte du caractère copieux du plat.
Un gigot d'agneau ou un rôti de bœuf longuement mijoté appelle un vin corsé, comme une Petite Syrah ou un Zinfandel. Un plat plus léger peut nécessiter un Pinot Noir ou un Chianti rouge moins puissant.

Apprenez à connaître Port, Sherry, Madère et Marsala.
Ce sont parmi les meilleurs vins que les bons cuisiniers peuvent avoir sous la main. Ils contiennent les saveurs les plus intenses et, parce qu'ils sont enrichis d'un peu plus d'alcool que le vin de table, ont la plus longue durée de vie sur l'étagère du garde-manger.

  • Port a une douceur et une profondeur riches qui sont particulièrement bonnes dans les casseroles à base de viande.
  • Sherry's les saveurs complexes de noisette grillée peuvent rehausser à peu près n'importe quelle soupe, ragoût ou plat sauté. Deux styles de Sherry qui fonctionnent le mieux sont Amontillado ou alors Oloroso.
  • Madère peut être incroyablement riche avec des notes de caramel et de caramel. Utilisez le style moyennement riche connu sous le nom de Bual, dont une touche transformera les champignons sautés ordinaires. Et Marsala un léger fruité caramélisé fait partie intégrante des sautés méditerranéens, dont beaucoup portent le nom du vin dans leurs titres.

Évitez d'utiliser des vins de cuisine.
De toute évidence, il existe de bien meilleurs choix que le soi-disant « serry de cuisine » ou d'autres liquides communément appelés « vin de cuisine ». Ceux-ci sont faits d'un vin de base mince et bon marché auquel du sel et du colorant alimentaire ont été ajoutés.

Ne cuisinez jamais avec un vin que vous ne boiriez pas.
Un vin de mauvaise qualité avec des saveurs acides ou amères ne fera que contribuer ces saveurs au plat. Julia Child a dit un jour : « Si vous n'avez pas de bon vin à utiliser, il vaut bien mieux l'omettre, car un pauvre peut gâcher un plat simple et avilir complètement un noble. Cela vaut la peine d'investir pour acheter un vin de qualité. N'oubliez pas de siroter un peu en remuant.

Que devient l'alcool ?
La sagesse conventionnelle veut qu'après quelques minutes de cuisson, l'alcool du vin s'évapore. Ce n'est pas exactement le cas. Des recherches de l'USDA montrent que 85 pour cent de l'alcool reste après que le vin est ajouté à un liquide bouillant, puis retiré de la chaleur. Cependant, plus un plat est cuit longtemps, moins il reste d'alcool. Si un aliment est cuit ou mijoté pendant 15 minutes, 40 pour cent de l'alcool restera; après une heure, il ne reste que 25 % ; après 2 1/2 heures, seulement 5 pour cent. Mais comme le vin ne contient pas une grande quantité d'alcool au départ (généralement 12 à 14 pour cent), la quantité finale d'alcool dans un plat n'est pas un problème pour la plupart des gens.


Ce sont les meilleurs vins blancs pour la cuisine

Tant de nos recettes préférées nécessitent une touche de vin blanc : sauces pour pâtes, soupes, dîners de poulet. Nous ne sommes pas des snobs du vin ici, donc nous ne sommes généralement pas trop fous de choisir la bouteille et le mdash parfaits, mais certains vins sont meilleurs dans les recettes que d'autres. Alors comment savoir quels sont les meilleurs vins blancs pour cuisiner ?

En règle générale, optez pour un vin blanc sec sauf indication contraire dans votre recette. Vous voulez que le vin ajoute de l'acidité et non de la douceur. Les vins super doux comme le Moscato ou les rieslings sucrés peuvent caraméliser trop rapidement lorsque vous cuisinez, surtout si vous les utilisez pour déglacer une poêle. Il est également préférable de rester à l'écart des vins plus corsés comme les chardonnays boisés et ils peuvent donner une saveur trop forte à votre nourriture.

Ne vous sentez pas non plus obligé de dépenser trop pour le vin que vous utilisez pour cuisiner. Une bouteille bon marché est très bien. (Assurez-vous simplement d'avoir quelque chose que vous n'avez pas peur de boire pour pouvoir prendre un verre!) Découvrez nos choix préférés, puis essayez nos pâtes primavera crémeuses, nos coquilles farcies aux épinards et aux champignons, notre poulet cacciatore instantané ou notre soupe crémeuse aux poivrons rouges rôtis.


Crème Sherry

Lorsqu'une recette demande du xérès, elle fait généralement référence au xérès sec en particulier. Mais son cousin sucré et sirupeux, le sherry à la crème, brille dans différents desserts comme le pudding au pain, le gâteau Bundt ou la sauce au caramel. Vous pouvez également ajouter une touche de sherry à la crème aux plats salés, comme la soupe aux champignons ou le poulet teriyaki. Super doux et étonnamment complexe, Sandeman Armada Cream Cherry est idéal pour tous les desserts.


Comment choisir un vin rouge pour cuisiner

Tout d'abord, passons en revue les bases.

Pourquoi cuisiner avec du vin en premier lieu ?

Le vin ne confère pas seulement des tonnes de saveur et de richesse à la sauce tomate, aux plats de pâtes et aux sauces à la poêle, mais son acidité est en fait idéale pour attendrir la viande. Semblable à d'autres ingrédients acides comme le jus de citron, le vinaigre et le yaourt, le vin décompose les tissus conjonctifs de la viande (c'est-à-dire le collagène et les muscles) et l'aide à conserver son jus.

Le vin rouge et le vin blanc sont-ils interchangeables ?

Bien que le vin rouge et le vin blanc attendrissent et humidifient, leurs profils de saveur correspondent généralement à différents aliments. Donc, juste parce que le vin rouge et le vin blanc ont des effets similaires sur la nourriture ne signifie pas que vous devriez utiliser n'importe quel vieux vin. Donc non, vous pouvez remplacer le vin rouge dans les recettes qui demandent des vins blancs et blancs offrant de la luminosité, de l'acidité et une légère douceur, tandis que les vins rouges sont utilisés pour des plats audacieux et copieux qui peuvent résister à ses saveurs amères et intenses. Parce que le vin rouge est plus tannique que le blanc, il devient amer plus rapidement lorsqu'il est cuit. C'est pourquoi le vin blanc est populaire dans les recettes de fruits de mer et de poulet, tandis que le vin rouge est la clé des rôtis et des ragoûts de viande. Le vin rouge peut également être utilisé dans les marinades et les glaçages. Ainsi, les vins rouges secs avec des tanins modérés sont les plus sûrs à inclure dans les recettes. Si vous choisissez un vin trop amer et tannique, votre plat risque de s'avérer plus ou moins immangeable.

Alors que le vin rouge peut décomposer les gros morceaux de viande gras, il peut également garder les protéines plus légères comme le poisson super humides et leur donner une excellente saveur. Voici un guide de style de vin rouge facile à suivre pendant que vous magasinez :


Partager Toutes les options de partage pour : N'achetez pas une bouteille de vin séparée pour cuisiner

Ce message a été initialement publié dans l'édition du 26 avril 2021 de The Move, un endroit où les rédacteurs en chef d'Eater peuvent révéler leurs recommandations et leurs conseils culinaires professionnels - parfois réfléchis, parfois étranges, mais toujours quelqu'un qui bouge. Abonnez-vous maintenant.

Pendant l'année où j'ai travaillé dans un caviste à New York, il y avait probablement une personne par semaine qui venait demander une « bouteille de vin pas chère juste pour cuisiner avec » : un vin blanc pour faire cuire des moules à la vapeur, un vin rouge pocher des poires en dessert. À chaque fois, cependant, j'ai fait de mon mieux pour les déplacer non seulement vers la bouteille la moins chère, à jeter dans l'égout-lorsque vous avez terminé, mais vers quelque chose qui n'a pas fait sauter la banque et qui ils aimeraient aussi boire. Parce que lorsqu'une recette demande de la coriandre, nous n'allons pas au magasin pour cueillir les herbes les plus tristes du bouquet. Alors pourquoi sommes-nous si nombreux à acheter des bouteilles de vin moins que stellaires alors que nous en avons besoin d'un peu pour cuisiner ?

Pour cuisiner avec du vin, il n'y a qu'une règle de base : s'en tenir au vin suggéré par la recette. Si une recette demande du vin blanc sec, ne le remplacez pas par un demi-sec si elle demande du rouge, utilisez simplement du rouge. (Oui, vous pouvez remplacer le babeurre du lait par du jus de citron ou du vinaigre, mais cette approche « il suffit de le pirater » ne fonctionne pas vraiment ici.) Si la recette demande un vin que vous ne connaissez pas, demandez à la personne au magasinez où il tombe sur une échelle acide, car quelque chose avec un acide plus élevé vous donnera un peu plus d'acidité de la même manière, le vin doux rendra le plat final un peu sucré.

Une fois que vous avez défini le style, cuisiner avec un vin de meilleure qualité ne fera pas beaucoup de différence dans le produit final. Les saveurs et les arômes qui jaillissent du vin vont à peu près cuire et être masqués par les autres ingrédients, il est donc vrai qu'une bouteille chère ne rendra pas le glaçage au vin rouge sur le gâteau au chocolat plus délicieux, ou les moules à la vapeur de vin plus attrayantes , d'une manière mémorable. Mais nous ne devrions pas penser à acheter une bouteille pour cuisiner séparément d'une bouteille que nous siroterions avec joie. Ne laissez pas le vin comme ingrédient de recette vous faire oublier que le vin est avant tout à boire. À moins que vous ne buviez pas de vin et que le reste de la bouteille soit gaspillé, ce raisonnement pour acheter du vin bon marché pour cuisiner devrait simplement passer par la fenêtre.

Au lieu de cela, le meilleur pari est d'acheter ou de choisir une bouteille de vin que vous aimez vraiment qui correspond à ce que demande la recette, d'utiliser le quart de tasse nécessaire pour faire cette délicieuse poitrine braisée et de boire le reste pendant que vous cuisinez , pendant que vous mangez, ou le lendemain ou les deux jours suivants avec un autre plat - assurez-vous de le garder bouché et au réfrigérateur si vous optez pour cette dernière voie. Si vous êtes au début du processus de découverte des vins que vous aimez boire, demandez à quelqu'un de votre caviste ce qu'il pourrait vous recommander en fonction de votre goût pour le riesling demi-sec ou les rouges légers, ou si vous avez aimé un vin récent chargé d'acide bouteille.

Donc, à moins que vous ne prépariez plusieurs recettes en l'espace de trois jours qui nécessitent suffisamment de vin pour en faire une bouteille entièrement cuite et non bue, arrêtez d'acheter du vin de merde pour cuisiner. Le vin doit être refroidi, siroté et apprécié, quelle que soit son application.


Quel est le meilleur vin blanc pour cuisiner ?

Lorsqu'une recette demande du "vin blanc sec", il est tentant de saisir n'importe quelle bouteille ouverte dans le réfrigérateur, quel que soit le cépage. Ne rendons-nous pas service à notre vaisselle ? Bien sûr, le Chardonnay et le Sauvignon Blanc peuvent avoir un goût différent directement du verre, mais à quel point ces profils de saveurs distinctifs ressortent-ils vraiment une fois que les vins sont cuits avec d'autres ingrédients ?

Pour le savoir, nous avons essayé trois cépages différents et un "vin de cuisine" de supermarché en cinq recettes : fenouil braisé, risotto, une sauce basique à la poêle, un beurre blanc, et poulet chasseur. Dans nos tests, seul le Sauvignon Blanc se résumait systématiquement à une saveur "propre" mais suffisamment acide, qui s'accordait bien avec le reste des ingrédients. Les différences entre les vins étaient les plus spectaculaires dans les plats légèrement aromatisés, tels que le risotto et le beurre blanc.

Mais que faire un cuisinier sans restes de Sauvignon Blanc ? Existe-t-il une option plus pratique que d'ouvrir une nouvelle bouteille ? Pour le savoir, nous avons effectué les mêmes tests de cuisson avec du sherry et du vermouth, des vins enrichis en alcool pour augmenter leur durée de conservation. Le xérès était trop distinct et ne s'est pas bien comporté dans ces tests, mais le vermouth s'est bien comporté. En fait, sa saveur nette et brillante a surpassé tous les vins à boire, sauf un. Et la plupart des bouteilles coûtent entre 7 $ et 15 $, à peu près ce que nous dépensons en vin blanc pour la cuisine.


Hautement recommandé

Sauvignon Blanc: Vif, net et brillant, ce vin était assez fort pour partager la vedette avec d'autres ingrédients, mais a refusé de voler la vedette.

Vermouth sec: Un agréable équilibre sucré/acidulé place ce vin fortifié en deuxième position. Et, après avoir été ouvert, il peut être conservé au réfrigérateur pendant des mois.


Recommandé avec réservations

Chardonnay : La plupart des chardonnays bon marché sont tout simplement trop boisés à cause du vieillissement en fûts pour la plupart des recettes. Une fois cuit, le "oaky" est devenu amer et non boisé.

Riesling: La douceur fruitée de ce vin n'était pas à sa place dans la plupart des plats. Achetez un Riesling sec si vous prévoyez de cuisiner avec.

Du vin de cuisine: Le sel utilisé pour conserver le vin de cuisine bon marché le rend impropre.

Sherry: _ _Le sherry complexe a bien fonctionné avec les saveurs robustes du chasseur, mais ses notes "terreuses" ont dominé le simple beurre blanc et le risotto.


Cuisiner avec du vin

Le vin a sa place dans les plats de fruits de mer délicats ainsi que dans les plats charnus robustes. Les langoustines aux crevettes aux agrumes de Giada De Laurentiis restent très moelleuses et tendres pendant la cuisson, grâce aux tomates hachées juteuses et à une touche de vin blanc sec.

Boeuf bourguignon

Ajoutez du Bourgogne ou un autre vin rouge sec à ce plat de bœuf pour une saveur intense. "Bourguignon" est le mot français pour "à la manière de la Bourgogne", donc le Bourgogne rouge (ou Pinot Noir) est un accord traditionnel.

Poitrines de poulet farcies au fromage de chèvre et aux champignons

Pour un dîner impressionnant, faites sauter les rouleaux de poulet jusqu'à ce qu'ils soient dorés, puis tranchez-les et nappez-les d'une riche sauce aux champignons et au vin blanc. Pour bien compléter le repas, servez le poulet avec un verre de Sauvignon Blanc croustillant.

Ragoût de saucisses italiennes braisées

Une fois l'alcool cuit, le vin blanc sec utilisé dans ce ragoût copieux laisse une saveur légèrement acide qui réduit l'intensité de la saucisse charnue.

Poisson en Papillote

Lorsque vous cuisinez du flétan, vous voulez que le résultat final soit de tendres flocons de poisson blanc, et le vin blanc est crucial pour atteindre cet objectif. Assaisonnez le poisson et les légumes d'une marinade au vin et aux herbes avant de sceller le tout dans du papier sulfurisé. De cette façon, l'humidité permettra au poisson de cuire à la vapeur au lieu de rôtir au four.

Linguine aux palourdes rouge

Le vin blanc, l'ail, les tomates et l'huile d'olive s'associent pour créer une sauce vive et piquante pour des palourdes juteuses cuites à la vapeur.

Omble chevalier à la peau croustillante avec chou braisé au beurre

Le vin blanc sec, le vinaigre de cidre de pomme et le beurre se combinent pour créer une sauce à braiser aromatique et piquante pour un chou rouge copieux. Associez-le à de l'omble chevalier poêlé croustillant pour un repas simple et élégant.

Porc à la sauce aux prunes

Le secret pour transformer un dîner ho-hum est tout dans la sauce. Laissez simplement le vin rouge sec, la menthe et le zeste d'orange se mélanger aux prunes fraîches dans une poêle sur un peu de feu, incorporer un peu de beurre et étaler la sauce vibrante sur les côtelettes saisies.

Côtelettes braisées

Lorsque vous recherchez une recette impressionnante mais nécessitant peu d'entretien, les côtes levées braisées sont un succès garanti. L'utilisation d'un vin rouge copieux dans la sauce à braiser confère une saveur encore plus robuste à ces côtes intensément charnues et non désossées.

Rôti de pot au vin rouge

Le rôti de pot est un choix classique de souper d'hiver, et la recette de Ree est pleine de saveurs, grâce à une bonne dose de vin rouge. Pour de meilleurs résultats, faites-le cuire doucement et lentement : « Si vous faites cuire le rôti et qu'il est trop dur, il n'a tout simplement pas cuit assez longtemps », dit-elle.

Sauce à partir de jus de rôti

Ne pensez même pas à gaspiller ces morceaux de viande dorés collés au fond de votre rôtissoire. Avec du bouillon de bœuf, de poulet ou de légumes à portée de main, ainsi que du vin rouge et des herbes, vous n'êtes qu'à quelques minutes d'une riche sauce maison.

Palourdes et chou frisé à la vapeur

Faites cuire à la vapeur les petits cols et le chou frisé de Toscane dans un bouillon de vin blanc sec et de pâte de tomate jusqu'à ce que le chou frisé se fane et que les coquilles des palourdes s'ouvrent pour exposer la viande douce et tendre à l'intérieur.

Boeuf Bourguignon de Nancy Fuller

Nancy prend Côtes du Rhône, une autre variété de vin rouge sec, lorsqu'elle prépare sa version réconfortante du classique ragoût de bœuf français.

Moules à la sauce crémeuse au curry

Pour une version plus crémeuse et plus épicée des palourdes cuites à la vapeur, ajoutez de la crème épaisse et de la poudre de curry parfumée au bain de vapeur de vin blanc sec dans votre faitout.

Sauce Fudge Chaude au Vin Rouge

Le vin a certes sa place dans les plats salés mijotés, mais il peut aussi faire des merveilles en dessert. Que cette riche sauce au fudge chaud à base de chocolat mi-sucré et de vin rouge en soit la preuve. Pour de meilleurs résultats, optez pour quelque chose au milieu de l'échelle douce à sèche, comme le pinot noir.


Le guide ultime des vins de cuisine chinois

Le vin de cuisine joue un rôle majeur dans la cuisine chinoise, venant peut-être en deuxième place après la sauce de soja. Théoriquement, tout vin, y compris le whisky, la bière, le vin distillé et le vin de riz, peut être utilisé comme vin de cuisine, mais le vin de riz chinois, en particulier le vin de riz de Shaoxing, est le meilleur du monde culinaire. Le vin de cuisine chinois est utilisé dans deux applications typiques

  • Correction des saveurs : La cuisson du vin peut non seulement masquer la forte odeur de poisson et le goût de gibier de la viande et des fruits de mer, mais aussi rehausser les saveurs finales.
  • Ingrédient de cuisine : Le vin de cuisine est un ingrédient clé dans les recettes de crevettes ivres, d'œufs marinés dans du vin de riz, de poulet ivre, d'ailes de poulet à la bière, etc.

Par défaut, le vin de cuisine sur le marché américain est traité avec du sel (1,5%) qui agit comme un conservateur pour inhiber la croissance des micro-organismes producteurs d'acide acétique. Selon la loi américaine, le vin de cuisine doit être "Non destiné à la vente ou à la consommation comme boisson de vin."

Les vins de cuisine chinois dans les épiceries américaines sont tous des vins de riz, fabriqués à partir de riz ordinaire fermenté ou de riz gluant, même s'ils peuvent être étiquetés différemment, tels que Vin de cuisine, Vin de cuisson de riz, Vin de riz, Vin de cuisson de riz doux/gluant, Shao HSing ou Shao Shing ou Shaoxing (Huadiao) (Riz) Cooking Wine, Miron, Cooking Spirit ou sans nom anglais du tout.

"Shao HSing", "Shao Shing" et "Shaoxing" désignent le même endroit Shaoxing en Chine. L'orthographe correcte du nom en pinyin chinois doit être "Shaoxing" ou "Shao Xing"

En général, mijiu est le nom chinois générique 米酒 pour le vin de riz fermenté. Sa signification réelle dépend du contexte. Cela signifie soit boire du vin de riz dont l'alcool est compris entre 12 et 50% ABV (alcool par volume) ou jiuniang (酒酿, 1,5-2,0% ABV) ou le laozao (醪糟) de Sichuanese qui est un riz gluant fermenté sucré ressemblant généralement à du coton. vendu en réfrigération. Boire du mijiu à base de levure rouge est de couleur rougeâtre et est donc appelé huangjiu (vin de riz jaune, 黄酒) de manière interchangeable. Huangjiu, le mijiu rougeâtre, y compris le vin de Shaoxing, est préféré dans l'est de la Chine, tandis que semblable au saké japonais, le mijiu blanc clair est préféré dans les autres endroits, y compris le Sichuan et Taïwan. Au Sichuan, le mijiu fait maison est appelé localement changjiu (常酒) qui se boit tiède ou chaud et a le même goût que le saké japonais. Changjiu était la boisson principale lors du banquet de la cour intérieure (坝坝宴) dans certains endroits du Sichuan.

Vins de Riz Blanc

Le mijiu blanc clair ou vin de riz blanc disponible sur le marché américain provient principalement du sud de la Chine et de Taïwan. Il est utilisé pour masquer l'odeur de la viande et du poisson, mais ajoute peu ou pas de saveur supplémentaire à la nourriture.

Michiu taïwanais

À Taïwan, le vin de riz blanc est étiqueté comme Michiu ou vin de riz, mais se prononce de la même manière que mijiu en chinois. Michiu a deux types - Michiu régulier qui a environ 20% d'ABV et Michiu Tou (米酒頭), une version plus sèche de Michiu avec environ 34% d'ABV. Les marques (première rangée sur l'image) distribuées par SSC Internatioanl gagnent une grande réputation dans les communautés chinoises d'outre-mer, et en particulier, les produits (deuxième et troisième bouteilles) avec des étiquettes rouges (红标) sont fabriqués par le gouvernement Taiwan Tobacco and Liquor Corp et sont absolument bien connus à Taïwan.

Si vous êtes intéressé uniquement par le Michiu fabriqué aux États-Unis, le Michiu de cuisson Linchen ci-dessus est fabriqué en Californie et disponible dans la plupart des magasins asiatiques dans une variété de tailles.

Mijiu cantonais

Le mijiu blanc fabriqué en Chine et disponible aux États-Unis est principalement un mijiu de style cantonais, comme indiqué ci-dessus. Pearl River Bridge est la marque la plus populaire, en particulier pour ses vins de cuisson de riz double et triple distillés (les deuxième et troisième bouteilles à gauche).

La cuisine cantonaise utilise traditionnellement du vin rosé chinois (Mei Kueilu Chiew, 玫瑰露酒) pour rôtir les canards et le porc à la cantonaise et faire des saucisses qui sont vendues dans presque tous les grands supermarchés asiatiques en Amérique. Le vin rosé chinois est un spiritueux distillé à partir de sorgho fermenté et infusé de fleurs de rose, au goût de vodka légèrement sucré. Il donne une très belle saveur parfumée au porc BBQ de style Hong Kong (叉烧) ou au char siu (char siew) en cantonais. Le vin de cuisine rosé le plus connu disponible dans les magasins asiatiques américains est la marque Golden Star ci-dessus qui contient 54% d'alcoolémie et 1,5% de sel.

La cuisson rapide à haute température de style Sichuan préfère utiliser du blanc très sec appelé baijiu en chinois (alcool distillé chinois) au lieu du mijiu ordinaire. Malheureusement, le baijiu chinois n'est pas populaire en Asie. Vous pouvez en obtenir un dans les magasins d'alcools locaux des quartiers chinois, tels que Red Star Brand Erguodou (57% ABV) comme indiqué ci-dessus.

Le paocai du Sichuan (légumes marinés) utilise normalement du baijiu pour empêcher la formation de moisissures à la surface de la saumure d'eau salée, pour laquelle les vins de cuisson idéaux ne devraient pas contenir de sel ni d'ingrédients aromatisants supplémentaires. Baijiu est le meilleur pour s'adapter, sinon, les bouteilles à double et triple distillation Pearl River Bridge suivantes sont une option alternative qui est disponible dans la plupart des épiceries asiatiques, mais veuillez faire attention à ce que leurs bouchons aient une couleur dorée.

Saké japonais

D'un goût similaire au mijiu blanc chinois, le saké japonais est un vin de riz fermenté. L'image suivante montre quelques sakés populaires et bon marché disponibles dans de nombreux magasins d'alcools américains. Vous pouvez en prendre un dans votre armoire de cuisine pour remplacer occasionnellement le vin de cuisson du riz blanc. Pour certaines recettes, cependant, le saké (15% ABV) n'est pas assez fort pour remplacer le Michiu (20% ou 35% ABV).

Mirin japonais

En termes simples, le mirin japonais est une sorte de saké japonais sucré, avec un taux d'alcool inférieur (0-15% ABV) et une teneur en sucre plus élevée. En tant que vin de riz doux issu du riz gluant fermenté similaire au jiuniang chinois, le mirin est un peu acidulé, avec une pointe d'acide, et est également assez sucré. C'est l'un des saints trios d'aliments de base de la cuisine japonaise, donnant une saveur riche aux plats de poisson et de viande, faisant des sauces sucrées telles que le teriyaki et le yakitori, ou adoucissant des ingrédients à forte saveur.

Si vous envisagez de remplacer le mirin par du saké japonais ou du mijiu blanc chinois, il est recommandé d'ajouter un peu de sucre pour compenser la douceur, en gardant à l'esprit que le sucre ajouté est un peu différent du sucre du mirin réel, qui est produit pendant le processus de fermentation. Le substitut le plus proche est le jiuniang chinois.

Jiuniang, Riz Doux Fermenté

Jiuniang (酒酿) est aussi appelé laozao (醪糟) et peut être traduit par Sauce de Riz ou même Vin de Riz (en raison de sa teneur en alcool). Il se compose d'un mélange de grains de riz partiellement digérés flottant dans un liquide sucré sucré, avec de petites quantités d'alcool (1,5-2%) et d'acide lactique (0,5%). Il est fabriqué en faisant fermenter du riz gluant avec une levure appelée jiuqu (酒曲). Si la fermentation dure plus longtemps, jiuniang produira éventuellement du vin de riz ou du vinaigre de riz.

Jiuniang est largement utilisé pour les desserts de soupe et pour aromatiser la cuisine du Sichuan comme édulcorant. L'image suivante montre la disponibilité dans la section réfrigérateur des épiceries américaines. C'est le meilleur candidat pour remplacer le mirin japonais de manière équivalente.

Michiu Shui

Le Michiu shui est principalement originaire de Taïwan et devient populaire en Chine. On l'appelle aussi eau de yuezi ou eau évaporée au vin de riz, un substitut à l'eau obtenue à partir de l'ébullition du vin de riz. Michiu shui a environ 0,35% ABV et est utilisé pour remplacer l'eau pour tout cuisiner pendant la période post-partum. Il réchauffe le corps et améliore la circulation, ce qui renforce encore la guérison, la restauration et la production de lait. On pense également qu'il prolonge le vieillissement des femmes en raison de l'accouchement.

Pour le faire à la maison, faites bouillir deux bouteilles de vin de riz pour une bouteille comme michiu shui. La meilleure substitution est le jiuniang chinois, un riz sucré fermenté.

Vins de Shaoxing

Le vin de Shaoxing est un type de huangjiu fabriqué à partir de riz gluant fermenté et de levure rouge originaire de la région de Shaoxing dans la province du Zhejiang en Chine. Le vin de Shaoxing est de couleur ambrée et a une saveur unique, équilibrée par les six goûts de sucré (sucre glucose), acide (acides lactique et succinique organiques), amer (peptides et tyrosol), piquant (alcool et aldéhydes), salé (amino acides) et astringente (lactate et tyrosine)

Le vin de Shaoxing est directement utilisé comme boisson alcoolisée, comme vin de cuisine et comme vin d'herbes chinois. Le vin de Shaoxing est le vin de cuisine le plus utilisé au monde. Comparé au vin de riz blanc, le vin de Shaoxing confère au cuisinier une couche supplémentaire de saveurs agréables et uniques. Deux variétés de vin Shaoxing disponibles sur le marché américain sont le vin Shaoxing huadiao et le vin de cuisine Shaoxing.

Vin de Shaoxing Huadiao

Shaoxing Huadiao (花雕酒), également connu sous le nom Nuerhong (女儿红), est un vin Shaoxing Jiafan vieilli (un type de vin de Shaoxing en ajoutant environ 10% de riz supplémentaire pendant le processus de fermentation). Il est issu de la tradition Shaoxing d'enterrer Vin de Shaoxing Jiafan souterrain quand une fille est née, et le déterrer pour le banquet de mariage quand la fille devait se marier. Les récipients étaient gravés de fleurs (花雕). Le vin de cuisine Shaoxing Huadiao est un vin de riz huadiao avec 1,5% de sel ajouté pour le marché américain, qui peut ne pas être vieilli aussi longtemps que le vin de riz huadiao ordinaire.

Vin de cuisine de Shaoxing

Le vin de cuisine Shaoxing est composé de 30 à 50 % de vin Shaoxing et de divers ingrédients d'assaisonnement dépendant de la marque, tels que clous de girofle, anis étoilé, cassia, cardamome noire, poivre du Sichuan, gingembre, muscade et sel. Le vin de cuisine Shaoxing est au même niveau de prix que le vin de cuisine Shaoxing huadia, à l'exception de certaines versions vieillies.

Vin de cuisine Shaoxing Nuerhong

Shaoxing Nuerhong est un vin Shaoxing huadiao entièrement vieilli et donc le vin de cuisine à base de Shaoxing Nuerhong est le vin de cuisine Shaoxing haut de gamme sur le marché américain. Dans l'image ci-dessus, les vins de cuisson sont réglés séparément pour la viande et les fruits de mer afin d'obtenir les meilleurs résultats. Les vins de riz de cuisson nuerhong de qualité supérieure Gold Plum sont les principaux vins de cuisine de nombreux restaurants chinois aux États-Unis. Ils ont tous naturellement été préparés à partir d'une liste d'ingrédients très claire composée d'eau, de riz gluant, de sel et de caramel.

Vin de cuisine Shaoxing avancé

Si le vin de cuisine Shaoxing huadiao bon marché ci-dessus et le vin de cuisine Shaoxing ne peuvent pas s'adapter aux recettes, le vin de cuisine shaoxing vieilli serait les options avancées. Parce que ces vins de cuisine n'ont pas de sel, vous pouvez goûter les saveurs avant de les ajouter à vos plats, et il n'est pas nécessaire de calculer le sel supplémentaire ajouté par la cuisson du vin. Le premier à gauche est un Shaoxing huangjiu général et les autres sont tous du vin de riz Shaoxing huadiao de marques bien connues.

Marques Shaoxing à acheter

Compte tenu de la concurrence des vins de cuisine de Shaoxing sur le marché américain, les bouteilles qui se trouvent encore sur les étagères des épiceries, comme indiqué ici, sont toutes assez bonnes. Pagoda (塔牌) et Guyue LongShan (古岳龙山) sont bien connus en Chine. SSC International (良) basé à Taiwan et Lam Sheng Kee (林生记) basé à Hong Kong ont une bonne réputation dans les communautés asiatiques-américaines. La marque Gold Plum, qui est également la meilleure en vinaigre, est la seule à proposer séparément du vin de cuisson à base de Shaoxing Nuerhong pour la viande et le poisson. En tant qu'utilisateur novice, il est recommandé de commencer par le vin de cuisson Advanced Shaoxing ci-dessus afin de pouvoir le goûter sans se soucier du sel.

Vin de cuisine du Fujian

Le vin de cuisine du Fujian est également appelé Fujian Laojiu ou Fukien Old Wine où Fukien est une orthographe plus ancienne de Fujian. Avec quelques centaines d'années d'histoire, le vin de cuisine du Fujian est un type de huagjiu fabriqué en fermentant du riz gluant avec de la levure de riz rouge et une levure blanche de plus de 60 herbes médicinales chinoises. Il est de couleur brun foncé, riche en saveur et un peu plus sucré que le vin Shaoxing huadiao. De nombreux restaurants chinois aux États-Unis l'utilisent comme principal vin de cuisine.

Le Qinghong (青红) âgé de trois ans ci-dessous est bien connu dans le Fujian et est fait comme vin de cuisine du Fujian. Il n'a pas de sel et vous pouvez donc directement goûter ce que c'est.

Vin de cuisine à base de Huangjiu

Ces vins de cuisine chinois sont élaborés avec 30 à 50 % de huangjiu et divers ingrédients d'assaisonnement dépendant de la marque, tels que clous de girofle, anis étoilé, cassia, cardamome noire, poivre du Sichuan, gingembre, muscade et sel. Par rapport au vin de cuisine de Shaoxing, ces vins de cuisine offrent des saveurs différentes et sont une alternative aux vins de cuisine de Shaoxing.

Vin de cuisine spécial

Ces vins de cuisine sont élaborés avec du huangjiu, de la sauce soja, du vinaigre, des piments, etc. Ils ressemblent plus à des sauces assaisonnées qu'à des vins de cuisine. Les quatre bouteilles de droite sur l'image sont idéales pour braiser les viandes.

Vin de riz noir gluant

L'alcool de riz à base de riz gluant noir ou de riz gluant au jasmin

Vin de cuisine occidentale

Les vins de cuisine sont élaborés à partir de vins de cépages Bourgogne, Sauterne, Chablis et Xérès. Ces vins de cuisine semblent capables de se substituer aux vins de cuisine chinois. En réalité pour un cuisinier, aucun d'eux ne peut remplacer le vin de cuisine chinois dans la cuisine chinoise.

Pourquoi utiliser du vin de cuisine

Pourquoi cuisiner avec du vin ? Qu'est-ce que cela fait à la nourriture? Qu'est-ce que cela ajoute au goût?

Évaporation des saveurs désagréables

L'un des principaux objectifs de l'utilisation du vin de cuisine chinois est de masquer la forte odeur et le goût de poisson ou de gibier de la viande et des fruits de mer grâce à l'évaporation de l'alcool pendant la cuisson. L'alcool a une température de point d'ébullition beaucoup plus basse (173° F/78,5° C) que l'eau (212° F/100° C). Une fois que la température est supérieure à 78,5°C, l'alcool s'évapore rapidement, ce qui réduit les pressions partielles de vapeur des composants de poisson/gibier (principalement dus à la triméthylamine, à l'hexahydropyridine et au valéraldéhyde) dans le poisson et la viande et permet ainsi à ces composants volatils de s'évaporer facilement de aliments. Il est particulièrement vrai dans la cuisine du Sichuan que de nombreux sautés rapides vaporisent généralement du vin de cuisson de riz sec au point de chaleur le plus élevé pendant la cuisson, comme le gésier sauté avec des poivrons verts thaïlandais.

Ajouter des saveurs

Comme son nom l'indique, le vin de cuisine chinois est un vin de riz chinois pour la cuisine. D'un côté, le vin de riz chinois est un produit de riz fermenté régulier et gluant qui contient des niveaux élevés de protéines et d'acides aminés. Le processus de fermentation unique (en particulier du vin de Shaoxing) permet à ces nutriments d'ajouter des saveurs savoureuses supplémentaires à la nourriture. De l'autre côté, le vin de cuisson Shaoxing a déjà mélangé les épices de cuisson attendues qui peuvent bien conférer les saveurs des aliments pendant la cuisson.

Faire ressortir les saveurs

Dans de nombreuses recettes, l'alcool est un élément important pour obtenir une réaction chimique souhaitée dans un plat. L'alcool fait que de nombreux aliments libèrent des saveurs qui ne peuvent être ressenties sans l'interaction de l'alcool. C'est-à-dire que l'alcool libère des saveurs solubles dans l'alcool des aliments (les tomates, les gousses de vanille et les herbes sont de bons exemples) que vous ne goûterez jamais sans lui.

Les graisses animales (triglycérides) sont partiellement hydrolysées en glycérine et en acide gras après chauffage. L'éthanol d'alcool s'estérifie alors avec l'acide gras et forme des esters aromatiques.

Dénaturation des protéines

L'alcool peut dénaturer partiellement ou entièrement les protéines des aliments pour les rendre comestibles (crevettes ivres) ou pour améliorer la saveur des aliments (comme les œufs conservés dans du vin de riz, les œufs marinés). L'alcool peut également dénaturer les protéines des microbes pour empêcher la croissance de bactéries, de champignons ou d'autres nouveaux mauvais microbes.

Conseils d'utilisation Cuisiner le vin

  1. To mask the strong fishy or gamey smell and taste of meat and seafood, preliminary treatment of ingredient should include marinating with cooking wine, salt and ginger to build the basic flavor.
  2. As ethanol of alcohol is very volatile, cooking wine should be added at the highest temperature point during cooking, such as spaying cooking wine into quick stir fry during cooking.
  3. When the flavor of cooking wine itself has to reserve in the final cook, cooking wine should be added after the main ingredients are well cooked to avoid alcohol evaporation
  4. For soups, cooking wine should be added when the soup is boiling to evaporate odors with the alcohol.

Cooking high protein content, such as fish paste or ground shrimp, cooking wine should be avoided because alcohol is fat soluble and thus may denature the proteins and make ingredients loose stickiness.

Any misuse or abuse of cooking wine can ruin the flavors of the final cook. Soups and light flavor dishes should not use cooking wine in general. When marinating, too much cooking wine may mask the main flavors.

When using dry cooking wine to marinate strong smell fish and lamb, marinating time cannot be too long and should wash the ingredient with clean waster in timely manner to avoid alcoholic aflavor remaining in final dish.

How much cooking wine to use is dependent on the cook. The key crieria is that the cooking wine has enough time to burn off its alcohol such that the alcoholic taste does not remain in the final dish if it is not expected. See the alcohol burn off chart to determine the amount of cooking wine.

Chinese cooking wine can be used interchangably, but should not be substituted with grape wine. Otherwise, the taste may be completely different.

Alcohol Burn Off Chart

Alcohol can be found as an ingredient in many recipes. It can be added as an ingredient to add specific flavors or it can be part of an ingredient, such as extracts. Many cookbooks and cooks tell the consumer that the &ldquoalcohol will have burned of," however the process is more complicated than this simple statement implies. Alcohol does boil at a lower temperature than water - 86 degrees centigrade vs. 100 degrees C. for water, though one may have to boil a beer for 30 minutes to get it down to the NA or nonalcoholic category, which by law means it contains less than .5 percent alcohol.

Even if the alcohol in food is likely to be cooked off, for some people having just a tiny bit of alcohol or the taste of alcohol may be enough to act as a powerful cue. Similar to blowing smoke at a former smoker, using alcohol in cooking should be carefully thought out and guests should be informed as it could do a great disservice to arecovering alcoholic.

The following table of alcohol remaining after food preparation is from USDA Table of Nutrient Retention Factors, Dec 2007.

Important:The fact that some of the alcohol remains could be of significant concern to recovering alcoholics, parents, and others who have ethical or religious reasons for avoiding alcohol.


The 65 Best Grilling Wines for End of Summer

So you think grilling season is over? Détrompez-vous. Not only is it still more than warm enough to argue that l'été isn’t even over – but as far as I am concerned, GRILLING season is jamais plus de. So even if you live in a cold climate – stop complaining, wear a vest or something, and keep your coals glowing year-round.

But what to drink with your grilling masterpieces? Well, depends on what you’re cooking of course, but we’ve spent the better part of this summer drinking our way through some serious amounts of red wine – and we’ve come up with a list of what we think are the 65 best red wines for grilling out there. From crisp and light to ultra-heavy, from Europe to Napa, from Pinot to Cab – all these wines are both excellent on their own, as well as paired with your favorite grilled foods.

So buckle up, and get ready to salivate for some amazing wines. Can’t choose? Don’t worry, just close your eyes and point. Any of the 65 wines are awesome, and you can read more about each of them – in the words of their respective winemaker.

Justin Savant 2017 – $50
Winemaker’s Notes: Rich, with full ripe black fruit, spice and smoky meaty elements, it’s a wine that lovers of bold wines will love, while still being classy enough to display exquisite table manners, pairing well with a wide variety of food.

Cakebread Two Creeks Pinot Noir, Anderson Valley – $43
Winemaker’s Notes: An attractive raspberry-crimson color leads to sweet black cherry, raspberry, dried rose petal and violet blossom aromas. Fresh raspberry and bright strawberry flavors are concentrated, yet balanced, in this pretty, floral wine. The finish is smooth, with silky tannins, mineral notes and lingering fresh fruit.

WillaKenzie Estate Willamette Valley Pinot Noir 2017 – $30
Winemaker’s Notes: A blend of fruit from the WillaKenzie and Jory Hills vineyards, this wine is a classic expression of Willamette Valley Pinot Noir. This effortless yet weighty wine glides across the palate with notes of red and black fruit.

La Crema Russian River Valley Pinot Noir 2017 – $40
Winemaker’s Notes: Aromas of black plum, fresh raspberries, and forest floor are complemented by flavors of bing cherry and sassafras with hints of baking spice. On the palate, the 2017 vintage exudes rich concentration and integrated acidity.

Padrillos Pinot Noir 2018 – $16
Houston Wines Notes: A shockingly good value Pinot, with cherry notes in the nose, and classic Pinot character. This is an outstanding choice for leaner grilled meats, and will drink well on its own as a cocktail wine.

Lapostolle Cuvee Alexandre Carmenere 2016 – $21
Winemaker’s Notes: Color: Intense purple red. Nose: Complex, with red and black fruit such as maqui berry, ripoe plums, blackberry and spices. Palate: Elegant, of medium acidity and round tannins with chocolate and tobacco and fruit such as ripe plums and sarsaparilla. Medium long finish.

Bouchard Père et Fils Premier Cru Beaune du Château Rouge 2015 – $49
Winemaker’s Notes: Nice dark garnet color with brown to mauve shades. Complex bouquet associating perfumes of jammy red fruit, fig, peony with a hint of chocolate. Harmonious and deep palate, with a beautiful maturity and dense but fine tannins. An attractive wine.

Duckhorn Napa Valley Merlot 2017 – $56
Winemaker’s Notes: A classic expression of Napa Valley Merlot, this wine offers alluring aromas of lush cherry, raspberry, cocoa and freshly baked pie crust. The cherry and raspberry notes are echoed on the silky palate, where fine-grained tannins and flavors of ripe plum, blueberry, licorice and subtle baking spice draw the wine to a long, elegant finish.

Enriquez Wines Tempranillo 2013 – $44
Winemaker’s Notes: Tempranillo is a pretty easy wine to pair with food thanks to its strong earthy and savory notes. The wine is particularly good when paired with grilled meats and vegetables, as well as smoked foods. When you think about traditional Spanish cooking, you may not think of grilling. Yet, cooking on a parilla, a grate or grill a la brasa, over hot coals, or on a plancha, a metal hot plate set over coals, are all traditional cooking methods in Spain.

La Jota Merlot 2016 – $80
Winemaker’s Notes: The 2016 La Jota Merlot encompasses all that is Mountain Merlot with a structure to relish. Notes of espresso, dark chocolate, and toast follow ripe blackberry, minerality, and weight on the palate.

Meadowcroft Anniversary Cuvée Red Blend 2014 – $52
Winemaker’s Notes: Aromas of dark berries and sun-ripen plums showcase this full bodied wine. Complex layers of subtle Porcini mushrooms and soft black pepper spice complement the notes of ripe raspberry. Smooth integrated tannins lead to pleasant acidity on the mid-palate and long smooth finish.

Domaine de la Riviere Middle Reach Vineyards 2017 Pinot Noir
Winemaker’s Notes: The 2017 Middle Reach Vineyards is a perfect balance of full-body strength and elegance in each glass. The aromatics are bursting with vanilla, toasted marshmallow, and baking spices, which are strongly complemented by dark cherry, blackberry, and dark plum. Balanced acidity supports a long silky finish.

Trinchero BRV Estate Grown Cabernet Sauvignon – $83
Winemaker’s Notes: Presents licorice, plum, and hints of cigar box on the nose, followed by abundant flavors of blueberry, blackberry, and violet. This wine reflects the intensity of its mountain origins and will age beautifully, with firm tannins and powerful structure.

Ziata Mia Madre Red 2016 – $100
Winemaker’s Notes: The 2016 Mia Madre Red Blend boasts a vibrant bouquet of ripe plum and blueberry, dried lavender, dark chocolate, toasted cardamom, and other exotic spices. With a seductive entry and rich mid-palate weight, layers of unctuous black fruits are enveloped by sweet yet structured tannins. This wine is drinking beautifully in its youth but will age gracefully for 10-15 years.

Merry Edwards Pinot Noir 2018 – $55
Winemaker’s Notes: This brilliant, burgundy-hued wine immediately offers up fragrances of mixed berries, Bing cherry, cola, candied violets, and black tea along with exotic spices and dried herbs. On the palate, there is a compelling mix of broad tannins and minerality, along with a seductive measure of smoky oak balanced with juicy acidity. Black plum, brambleberry, cassis, and wet slate create a layered and lingering finish.

Davis Family Vineyards Pinot Noir 2017 – $55
Winemaker’s Notes: Rich, balanced, and elegant, with beautiful red and dark fruit flavor, this blend is a perfect embodiment of all that the Russian River Valley has to offer in one deeply layered, complex wine. Each vintage this wine displays the signature flavors of the Russian River appellation as well as the signature of that year’s growing season.

Michele Chiarlo Cipressi Nizza 2016 – $25
Winemaker’s Notes: Surprising for its clarity and elegance, red fruit, mature cherry, raspberry, and the sweet notes of tobacco. Taste is complex, structured and impresses for its fresh softness and roundness pleasing savory finish.

The Seeker Cabernet Sauvignon 2019 – $15
Winemaker’s Notes: Aromas of black fruit and vanilla, loaded with flavors of ripe and juicy black fruit, combined with creamy tannins. Beautiful structure and texture framed with touches of chocolate and toffee from the oak aging. The wine will continue to develop and improve for up to five years.

Bodega Norton Reserva Malbec 2018 – $16
Winemaker’s Notes: Intense red color with purplish hues. In the nose, it is an expressive wine with ripe black fruits, violets, spices and tobacco. In the mouth, it is wide and fleshy with a lingering finish.

Trinchero Mario’s Vineyard Cabernet Sauvignon 2015 – $49
Winemaker’s Notes: The 2015 Mario’s Cabernet Sauvignon has a pretty ruby red color. The aromatics are big and elegant with plenty of briary red fruits, red raspberry, dried pomegranates and red cherry. There are also some floral elements like cherry blossoms. The tannins are soft, approachable and fuzzy like the skin of a peach. Lots of red fruit back up the wine with subtle hints of caramel, vanilla and brioche. The finish is long but not overwhelming. The tannins dance on your tongue finishing with a sweet, ripe, silky texture.

Napa Cellars Cabernet Sauvignon 2017 – $29
Winemaker’s Notes: This wine’s lush core of bright blackberry, dark cherry and graphite are complemented by expressive earthy and toffee notes on the mid-palate. The finish is full of well rounded fine-grained tannins and fresh, balanced acidity making this Cabernet the perfect pairing for port-braised beef short ribs topped with mint leaves.

Taken Red Wine 2017 – $35
Winemaker’s Notes: Bright, vibrant ruby red in color, this opulent, approachable blend showcases a silky palate with fruit-forward flavors. This wine has a medium body full of maraschino cherry, sweet currant and crushed violets leading to a soft, silky, lingering finish.

Bravium Pinot Noir 2017 – $32
Winemaker’s Notes: From the far reaches of Mendocino, this powerful wine is laden with varietally correct black cherry aromas and flavors. Ruby red color with aromas of lavender, wild berry, woodsmoke, damp soil, and the aforementioned black cherry. A soft, juicy entry delivers intense berry patch flavors, with caramel and forest floor hints. Sappy and savory whole cluster-derived notes, with medium acidity. Fine-grained tannins join spice notes on the creamy, beautifully layered mid-palate. This balanced
Pinot Noir has a great core of red fruit, stellar focus, just enough grip, and a complex finish.

Domaine Chanson Pinot Noir Le Bourgogne 2018 – $19
Winemaker’s Notes: Dark ruby color with purple nuances. Intense aromas of ripe black currant mixed with spices and licorice. Crunchy and generous. Complex and deep texture. Well-crafted tannins. Long and fruity aftertaste. Super “everyday” Burgundy, ideal with braised and roasted meats, as well as meat-sauced pasta.

Paul Hobbs CrossBarn Cabernet Sauvignon 2017 – $45
Winemaker’s Notes: Capturing the diversity and complexity from the region, the 2017 Cabernet Sauvignon displays a dark ruby hue with aromas of crushed violets, graphite, and blueberry. A burst of licorice and boysenberry are revealed on the palate carried along by bright savory spices and mineral notes that persist throughout. Polished tannins kick in giving the wine a soft texture along with a lively acidity that gives the wine a clean, extended finish.

Chateau L’Evangile Pomerol 2014 – $85
Winemaker’s Notes: Deep, dark color with hints of violet. Very intense nose with dark berries (Morello cherries, blackcurrants) and fresh notes of mocha and toast. On the palate, the attack is powerful, dense, and structured. The mid-palate is silky, with a powerful, balanced tannic structure. The finish is dense and very velvety, thanks to the coated, well-ripened tannins: an excellent vintage.

Galerie Latro Cabernet Sauvignon 2013 – $49
Winemaker’s Notes: Latro takes its name from the Latin word for “hunter,” a reference to Knights Valley’s history as a private hunting reserve before the development of vineyards in the area. Hard, inhospitable mountain soils restrict root development, which creates smaller berries and lower yields that bring distinctively mineral notes to this 100 percent Cabernet Sauvignon. The darkly handsome result is a charismatic and versatile wine with instant, irresistible appeal.

Rodney Strong Alexander Valley Cabernet Sauvignon 2016 – $28
Winemaker’s Notes: A powerful Cabernet Sauvignon from the hillsides of Alexander Valley has aromas of lush, red plum and dark berries that dominate the glass, while hints of cassis and milk chocolate play in the background. The dried fig and chewy tannins give this wine a strong backbone, while the 18 months of barrel aging have softened this bold wine just enough to enjoy now or with a cheese and charcuterie board, filet mignon with grilled vegetables or a dark chocolate mousse. Drink over the next five to seven years.

Seghesio Home Ranch Zinfandel 2017 – $60
Winemaker’s Notes: Notes of shaved dark chocolate, brambly black fruit, and baked graham cracker on the nose give way to a powerful wine with great intensity and supple tannin. A muscular mid-palate provides structure and frames flavors of ripe blackberries and freshly grated nutmeg that linger on the palate with the wine’s long and elegant finish.

Kamen Writer’s Block Blend 2017 – $67
Winemaker’s Notes: Super fragrant, pure, defined, and powerful. Aromas of ripe blackberries, black raspberries, wild plums, strawberries & cream, and freshly cut hay wind through the glass. Hints of black pepper, roasted almonds, nutmeg, dried desert brush, and minerality add complexity to this luscious wine. Intensely flavored, youthfully exuberant, and seriously layered. Drink now and over the next 8-10 years.

Dutton-Goldfield Cherry Ridge Vineyard Syrah Dutton Ranch 2015 – $49
Winemaker’s Notes: The reduced crop in 2015 yielded extremely concentrated, rich wines, which is foretold by the enticing vivid ruby color of the wine in the glass. The initial aromas of cedar, leather, and thyme are joined by boysenberry and cherry after time in the glass. White pepper spice plays its familiar supporting role around the edges of the fruit. In the mouth, gorgeous dark plum compote and black cherry pie flavors carry cinnamon and nutmeg notes on plush but assertive tannins. A lively finish of black raspberry and sandalwood cap off the experience.

Louis M. Martini Cabernet Sauvignon 2017 – $45
Winemaker’s Notes: The 2017 Napa Valley Cabernet Sauvignon is a densely layered wine showcasing plush notes of cherry cobbler and wild blackberries backed by hints of cedar and fresh herbs. Full-bodied and elegant, this Cabernet has a polished mouthfeel and an exceptionally long finish.

FEL Pinot Noir 2018 – $38
Winemaker’s Note: The aromatics are dominated by dark flavors of Earl Grey tea, cassis, black licorice, and ganache. Hints of Spanish Cedar and cloves add further spice, while black cherry, the signature fruit of Anderson Valley Pinot Noir, provides the backbone. In the mouth, layers of spice and fruit continue with flavors of blood orange, pomegranate, persimmon, and more black cherry mingle with notes of black tea, dark chocolate, and anis. The bright acid and silky tannins give the wine a fresh vibrancy.

Rombauer Vineyards Zinfandel 2018 – $35
Winemaker’s Notes: This classic California Zinfandel is purple-ruby, with a bright crimson hue. On the nose, concentrated aromas of ripe blackberry and boysenberry meld with black tea, vanilla, and spice. Lush flavors of fig, blackberry jam, licorice, and vanilla flood the palate, followed by touches of dark chocolate and white pepper in the background. Subtle and round tannins and great length make for a fresh and enticing finish.

Siduri Russian River Valley Pinot Noir 2018 – $40
Winemaker’s Notes: The key to this Russian River Valley Pinot Noir is the diversity of its sources. This sounds odd, given that the wine comes entirely from within the Russian River Valley AVA, but this region is large and possesses a myriad of soils, exposures, and unique terroirs that together produce a superb representation of the whole of the Russian River Valley. This 2018 offering showcases this area
in all its complexity while also making for a wine that is eminently drinkable upon release.

Hartford Wines Hartford Vineyard Old Vine Zinfandel 2018 – $40
Winemaker’s Notes: The 2018 Hartford Russian River Valley Zinfandel is showing aromas of ripe plum, blackberry, black cherry which are highlighted with hints of white pepper and allspice. Blueberry, red raspberry, nutmeg and mocha flavors lead into a long, bright finish with supple tannins.

Beringer Knights Valley Cabernet Sauvignon 2017 – $36
Winemaker’s Notes: This Cabernet is set each vintage as a Bordeaux blend, with soft and silky tannins and a plush, full mouth-feel setting it up for immediate enjoyment, although it’s built to age and develop further complexity. Aromas of dried herbs, cedar, clove, and lavender join flavors of dark red fruit led by figs, black cherry, currants, boysenberry, huckleberry, raspberry, and evident oak spice are joined with more traditional Knights Valley tones of black olive, wild sage, and mocha chocolate. Fine acidity and balance with an elegant structure leading to a lingering, memorable finish.

Beaulieu Vineyard Tapestry Reserve Red Blend 2016 – $65
Winemaker’s Notes: The 2016 Tapestry is a powerful expression of the dream vintage, showing the true artistry of blending five Bordeaux-heritage grape varieties grown within the Napa Valley, which together contribute multi-layered flavors and complexity. The Cabernet Sauvignon imparts a generous core of brambly blackberry, cassis, and macerated blueberry, while the Merlot brings a vibrant, riper dark cherry fruit character. The Merlot also softens the tannins and adds plush rich texture on the mouth pleasing palate. Malbec contributed dark plum and briary blackberry notes, while the Cabernet Franc and Petit Verdot completed the blend with delicate floral nuances of violet and wild sage. Well-integrated warm baking spice notes of cinnamon and clove also pique the senses incorporated from having been aged in new French oak barrels – which heighten the overall aromatic expression and linger on the finish. The tannins provide intensity, structure, and depth, ensuring this vintage will outlast many others with significant age-worthiness. This is a wine that is the perfect bridge between old and new world – showing the restraint, elegance, and sophistication of Napa Valley.

Tenuta di Arceno Chianti Classico Riserva 2017 – $27
Winemaker’s Notes: Legendary small yields for the 2017 vintage produced intense, concentrated, and powerful wines with vibrant acidity, despite such a warm year. The aromas are dominated by ripe raspberry fruit and candied apples, followed by floral notes and nutmeg. The powerful nose gives way to an elegant balance of expressive fruit. The palate follows with tart cherry pie, red licorice, and sweet tobacco. A long finish shows hints of cedar and cypress. It will be extraordinary to experience this wine’s evolution in the cellar and it is expected to age gracefully.

Château de Poncié Le Pré Roi Fleurie 2016 – $26
Winemaker’s Notes: Situated on the knoll of Poncié and the hill of Montgenas, terroir on slopes of crystalline rock, at the same time dry and demanding, combines the conditions needed for rediscovering the historic qualities that made Fleurie’s reputation. Gamay, black varietal with white juice. Bright brilliant color, reflecting garnet and violet nuances. Bouquet, fine and elegant with notes of cherry and blueberry. Palate, extremely expressive, with a freshness highlighting the balance between structure and aromatic richness.

J. Rochioli Estate Grown Pinot Noir 2018 – $64
Winemaker’s Notes: This Estate is a precise blend of many different single vineyard sites. Forty percent Sweetwater, thirty-nine percent Little Hill, twelve percent Big Hill, six percent West Block, and three percent East Block. This full-bodied wine is complex and rich with the typical Rochioli character and the Classic Russian River Valley charm. Aged in French oak for 15 months, the wine displays a full body and silky texture finish, with a balanced structure. 2926 cases were produced.

Reynoso Family Vineyards Red Blend 2017 – $29
Winemaker’s Note: The initial aromatics are dense and vibrant showing blackberry, boysenberry, graphite, and cassis. Notes of cedar box and black raspberry are punctuated by chocolate-covered strawberry and a finish ripe dragon fruit on the finish.

Cuvainson Estate Grown Pinot Noir 2017 – $42
Winemaker’s Notes: Rose petals, hawthorn, wild strawberry, and plum mingle with hints of cola, black tea, and licorice. On the palate, dark fruits of blackberry and black cherry take the lead, with lovely jam notes, a notion of sassafras, and a long, supple, velvety finish.

Landmark Vineyards Rayhill Vineyard Pinot Noir 2017 – $56
Winemaker’s Notes: Medium ruby with aromas of black cherry and cola, strawberry compote, fragrant violets, and cinnamon. The palate is medium to full-bodied and displays rich strawberry, Bing cherry, and ripe summer raspberries with a long savory finish of earl grey tea, cedar and brown mushrooms. The bright acidity, ripe fruit, and savory finish make for an extremely rich, complex, and muscular Pinot Noir.

Hickinbotham Brooks Road Shiraz 2017 – $83
Winemaker’s Notes: 2017 was a cooler year in McLaren Vale. The carryover from the 2016 rains into a perfect spring and then a cooler ripening season led to good fruit character for Shiraz and Grenache expressing in an elegant and lively style. The 2017 Shiraz has an elegant and balanced form, with round blackberry and black pepper notes on a lithe and supple frame.

Justin Cabernet Sauvignon 2016 – $27
Winemaker’s Notes: Dry, moderate plus bodied, with ripe blackcurrant, black cherry, and a touch of red fruit brightness on the entry. Balanced oak, vanilla spice and brioche notes mixed with classic savory cabernet varietal cues mingle on the mid-palate. The finish is moderately long and fresh with sustained rounded fruit and lingering baking spice balanced nicely by firm, smooth tannins. This is a perfect go-to red that’s great with a variety of pairings from pasta Bolognese to Wagyu burgers, or try it with a variety of freshly baked wood-fired pizzas. Its versatility is amazing.

Domaine Anderson Pinot Noir 2017 – $39
Winemaker’s Notes: Color is a beautiful dark translucent garnet red. Bramble, blackberry, and rose petal aromas are complemented with flavors of black cherry and currant. A firm structure with graceful tannins provides the frame for this well-built wine. Umami and salt hints balance the fresh tartness feel of the wine, lingering long on the palate.

Root & Rubble Pinot Noir 2018 – $39
Winemaker’s Notes: The 2018 Root & Rubble Pinot Noir is sourced from the Barbieri Vineyard in Sonoma County’s Russian River Valley. Typically used for blending, clone 828 was selected for its thicker skins and strong tannin presence, allowing the wine to stand on its own without leaning on oak for support as this wine is 100% fermented and aged in concrete. The result is a soft and elegant, red-fruited Pinot Noir with hints of candied rose, white pepper, and a subtle earthiness. The palate offers intense raspberry and spice, finishing with a trace of silky tannins.

1849 Wine Company Triumph 2017 – $44
Winemaker’s Notes: Fruit-forward on the palate – you’ll taste raspberry and blackberry jam at the front, dark red fruits like plum and cherry through the mid-palate, and hints of chocolate long through the finish. This wine is harmonious, fleshy with excellent depth and complexity | Finish: The finish of the Sonoma County Red Blend is long with a round, supple & lush mouthfeel. This wine has backbone, great body, and is robust, complex, and velvety.

A Rosé Cocktail Inspired by the Warm Glows of Summer

1849 Wine Company Anonymous 2015 – $30
Winemaker’s Notes: On the front, this is a fruit-forward wine. As the wine moves to the mid-palate the flavors of black cherry, cassis and ripe blackberry are distinctly present creating a pleasantly complex combination of ripe fresh fruits with just a faint hint of barrel oak. The sip finishes with a mild lingering but refreshing sweetness. The finish of the Napa Valley Red Blend is long with a round, supple & lush mouthfeel. The finish is lively & hearty with a rich, complex, and velvety finish.

Duck Hunter Pinot Noir 2019 – $27
Winemaker’s Notes: Aromatics of ripe cherry, dark roasted nuts, and hints of oak/tobacco. Smooth powdery tannins, strawberry/cranberry flavors mingle with fresh herb accents. A lingering savory finish.

Sosie Wines Stagecoach Vineyard Block K5 Cabernet Franc 2015 – $80
Winemaker’s Notes: This wine leaps out of the glass with aromas of dried herbs, jalapenos, peppercorn, and graphite. But that’s not what you taste. Instead, your tongue registers black cherries, plums, dates, and cocoa powder. The body is medium to full with luxurious if dusty, tannins, and, as with all Sosie wines, well-integrated oak. The wine finishes with anise and dried fruit. For maximum effect, decant two hours before serving. Then stand back.

Sojourn Rodgers Creek Vineyard Pinot Noir 2018 – $48
Winemaker’s Notes: At first sip, the wine really speaks to Pinot noir enthusiasts with its compelling and complex aromas. Expressive red fruit and notes of earth and mushroom shine through with intensity, thanks to the combination of unique soils and dominance of the Pommard clone. This 2018 vintage wine, aided by 20% whole cluster fermentation, offers rich, silky tannins, smooth structure, and impeccable balance.

Penfolds Bin 389 Cabernet Shiraz 2011 – $58
Winemaker’s Notes: In a couple of words, voluminous and powerful. A sensory stratification of layers of taste – separated via time-of-detection and
unraveling of flavors. At first, Christmas pudding with roasted nuts, then rare
lamb and black olives, then sarsaparilla spice. Tannins awashed, oak absorbed, fruit awakened.

Chateau Montelena Zinfandel 2015 – $37
Winemaker’s Notes: The energetic nature of the palate perfectly reflects the complexity of the growing season as bright acid contrasts black pepper, which yields plenty of ripe raspberries and cherry candy. This, in turn, transitions to fresh mint and abundant spicy cloves.

Gary Farrell Russian River Selection Pinot Noir 2017 – $45
Winemaker’s Notes: This elegant Pinot Noir opens with alluring aromas of Bing cherry, pomegranate, boysenberry syrup and preserved raspberries. Flavors of Cremini mushrooms and cherry cola with hints of white pepper and clove unfold on the palate. The supple tannins develop into a soft, silky finish complimented with abundant acidity on the finish.

Bricoleur Pinot Noir 2017 – $45
Winemaker’s Notes: This vintage is made from 100% estate-grown Pinot Noir
that is sustainably farmed in the Russian River Valley Appellation. Medium ruby in color. Aromas of cranberry, deep raspberry and Santa Rosa plum are woven with top-notes of anise and coastal redwood spice. The palate is perfectly balanced with flavors of cherry and peach pith, broad tannins, and textures of stone fruit flesh, complimenting the bright acidity that leads into a long, fresh finish.

Navarro Vineyards Pinot Noir 2018 – $37
Winemaker’s Notes: The French credit soil types for the primary difference between a Burgundian Grand cru—the top rating—and a lesser Première cru, causing many to consider soil as the sole element defining terroir. Fortunately for California, other environmental factors—like climate, the health of the vines, or the skill of the vineyardist and winemaker—have a much greater effect on wine quality than soil alone. Navarro produces over 40 vineyard lots of Pinot Noir each harvest and we sold off over 5,000 gallons of bulk 2018 Pinot wine, leaving only our best lots to blend. After selecting the wine for our Deep End and Méthode à l’Ancienne bottlings, there were 17 partial vineyard lots—the source of some of the wine included in our most expensive bottlings—that provided first-class wine for this less expensive bottling. The blend of fruit from our hillside and valley floor vineyards reflects Anderson Valley’s terroir in the crisp acidity and cherry-like flavors.

Patz & Hall Chenoweth Ranch Pinot Noir 2016 – $59
Winemaker’s Notes: One of the juiciest and richest wines in the Patz & Hall single-vineyard lineup. Cedar shavings, cassis, and pomegranate juice vie with cinnamon-clove shadings as the powerful, heady aromas zoom from the glass. Fruits and spice cascade into layers of complexity.

Cliff Lede Stags Leap District Cabernet Sauvignon 2017 – $75
Winemaker’s Notes: The 2017 Stags Leap Cabernet is darkly ruby/purple-colored and possesses vibrant aromas of violets, lavender, blackberry, huckleberry, black licorice, and warm chocolate covered cherries. Juicy, penetrating, and conveying terrific depth, this gorgeously flavored wine possesses layers of blood orange, cardamom, cocoa powder, and slate. The long opulent finish continues on with notes of minerals, loam, and cassis, whilst the supple tannins go on supporting the well-framed structure.

Joseph Phelps Cabernet Sauvignon 2017 – $80
Winemaker’s Notes: The 2017 Cabernet Sauvignon has expressive blueberry, boysenberry, and baking spice aromatics. A fresh and inviting wine with unfolding layers of juicy raspberry and red cherry, nutmeg, cedar and graphite with a medium-full body, seamlessly integrated tannins, and a lengthy finish.

Knights Bridge KB Red Blend 2016 – $50
Winemaker’s Notes: The KB Estate blend is an alluring mix of wild black and red fruit aromas surrounded by warm cinnamon and clove. The sweet floral and savory herbal notes are reminiscent of walking through a forest in springtime. It is the perfect wine for those in search of a deep, satisfying red that still has lots of personality. Barrel aging for a full 24 months helps achieve an ideal harmony between all components: Petit Verdot, Merlot, and Cabernet Sauvignon. The soft tannins make this wine approachable now and the perfect match with bold foods.

Stuhlmuller Vineyards Cooper Block Starr Ridge Vineyard Pinot Noir 2017 – $62
Winemaker’s Notes: This silky and sophisticated Pinot Noir displays exotic aromas of savory spice, forest floor, rose petals, truffles, and wild strawberry. On the palate, hints of moist earth and dried herbs add nuance and intrigue to the red berry flavors, with lovely natural acidity bringing a vibrant freshness to the long, thought-provoking finish. To enhance its natural complexity and rustic charm, this wine was fermented entirely as whole clusters. Punch downs were done infrequently, and gently by hand. A basket press was used, and the free-run wine was drained into a combination of one- and two-year-old French oak barrels and puncheons, and aged for 15 months.

Alma Rosa Donnachadh Syrah 2017 – $68
Winemaker’s Notes: The 2017 Syrah is an eye-catching, deep ruby red with elegant notes of violets and red fruits. Showing the intense structure of Sta. Rita Hills Syrah, the 2017 Donnachadh Syrah opens to reveal a panoply of savory and black-fruited aromas and flavors. Wild aromas of bay laurel, green peppercorn, and espresso roast are supported by black fruits and plum nuances. The wine finishes with velvety, smooth tannins, and will pair perfectly with roast lamb, duck, and cheese.

The Paring Syrah 2017 – $25
Winemaker’s Notes: Classic Syrah aromas of violets, blackberries, and cracked black pepper. Perfect balance between dark fruit sweetness and savory earthiness. Plush and soft then structured and powerful, but refined enough to enjoy today. All that makes Syrah such a legendary grape.

Ernest Vineyards Edaphos Grenache 2018 – $38
Winemaker’s Notes: Light, bright burgundy color packs aromas of dried cherries, pomegranate seeds, and dusty red roses. A vibrant palate with charming fruit, well -balanced tannins, mélange of dried and fresh red fruits, refreshing acidity and pronounced earthiness. Partial carbonic maceration on the stems and without sulfur. The 2018 spent nearly a month on the skins and was lightly pressed in a basket press. Most of the wine was aged in concrete Amphora for a long malolactic fermentation with a small amount going into neutral puncheon. Aged 10 months.

Mark Herold Uproar Cabernet Sauvignon 2016 – $75
Winemaker’s Notes: The 2016 Uproar is an explosion of aromatics! Ripe blackberry, boysenberry, pencil lead, dark chocolate, and crème de cassis. Subtle hints of freshly milled suede, black cardamom, and dried wildflowers follow. The palate is filled with full-throttle berry flavors and fine-tuned tannins leading to a finish that keeps on giving. Opulent, savory, and seamless this wine is an amazing expression of Napa Valley Cabernet Sauvignon. Crafted to enjoy now or cellar over the next 15 years.

Bella Union Napa Valley Cabernet Sauvignon 2017 – $80
Winemaker’s Notes: The 2017 Bella Union is filled with luscious aromas of cherry cola, anise, and baking spices. Tension is exhibited on the palate as this wine is both fruit-forward and restrained. Black cherry, blueberry, and other briary fruit flavors guide the wine’s bright midpalate, finishing with hints of cocoa and resolved tannins.

B.R. Cohn Pinot Noir 2017 – $48
Winemaker’s Notes: A good balance of aromas of tobacco, raspberry, and black plum makes it easy to sip and enjoy this delicious Pinot Noir. On the nose, layers of blueberry, blackberry, and cherry with a sense of exotic spice and toast. Fine tannins and balanced acidity drive a long finish.

Foxen Williamson-Doré Vineyard Syrah 2016 – $48
Wine Advocate: Medium to deep ruby-purple, the 2016 Syrah Williamson-Doré Vineyard has a dense nose of wild blackberries, blueberries, boysenberry, black cherries, olive, charcuterie, bitter chocolate, and a coffee hint. Medium to full-bodied, it packs in the dark fruits in the mouth with savory accents to frame, firm, chewy tannins, and good freshness on the finish.

Acumen Mountainside Red 2018 – $45
Winemaker’s Notes: This full-bodied wine starts with fragrant aromas of ripe blackberries, potpourri, freshly turned earth, and Chambord. On the palate, we find mouth-coating flavors of blueberries, Santa Rosa plums, and baking spices with a pleasant grip of ripe tannins coupled with notes of toffee, rhubarb compote, fresh sage and cigar box on the long and pleasant finish.

Paraduxx Proprietary Red 2017 – $39
Winemaker’s Notes: Rich, luxurious and complex, this wine begins with alluring aromas of ripe cherry, red currant, cranberry and blueberry, along with sophisticated notes of sandalwood, clove, anise and black tea. On the palate, smooth, silky tannins underscore the lush black cherry and currant flavors, with hints of chocolate, spice and cracked pepper adding depth and nuance to the long, flowing finish.

Turnbull Bonne Vivante Blend 2016 – $75
Winemaker’s Notes: For any summer barbeque or relaxed evening on the deck, our 2016 Bonne Vivante (and favorite summer red) is here and ready for you to enjoy. Syrah, Malbec, and Lagrein come together in an unprecedented combination for this annual winemaker’s blend, making our 2016 Bonne Vivante unlike any other wine in our portfolio – or any previous vintage of Bonne Vivante, for that matter.

Walla Walla Vintners Cabernet Sauvignon 2016 – $35
Winemaker’s Notes: Plum, blackberry and cassis waft out of the glass with notes of mint, cocoa, espresso and vanilla. Grippy tannins bring more red fruit, raspberry and cherry to a palate laced with hints of freshly cut hay, rose petal and licorice. Deftly balanced with an eternal finish recalling black fruit, cedar and cinnamon.

Hamel Family Isthmus 2016 – $85
Winemaker’s Notes: Dark ruby garnet in hue, this wine shows a bouquet of sweet dark cherry, plum and kirsch over complex notes of soy, vanilla and spice. The fruit evolves to sweet mulled dark red fruits and blackberry preserve on the palate, framed by concentrated, sweet tannins and integrated oak. This wine is the most structured and persistent Isthmus we have made to date. It will provide great drinking pleasure in the near term and continue to develop gracefully over the next ten years.

Gamble Family Paramount Red 2015 – $90
Winemaker’s Notes: Inviting aromas of fig, wild blueberry, black cherry, licorice, and sweet pipe tobacco. A beautifully medium-full bodied wine, finely balanced between juicy fruit and savory baking spice notes. Plum, ripe cherry, soft strawberries, and peppery redcurrants are complemented with toasted walnuts, cinnamon, and clove on the palate. Moderate alcohol, firm acidity, and velvety tannins help to frame a delicious flavor-packed finish.

Kalle Bergman is a food writer and media entrepreneur who is the founder of Honest Cooking. As a food writer, his writing has been regularly featured in publications like Gourmet, Los Angeles Times, Huffington Post and Serious Eats. He is obsessed with simple food, more often than not from his native Scandinavia.