Nouvelles recettes

Les 10 meilleurs restaurants à Boston

Les 10 meilleurs restaurants à Boston

Il y a de la bonne nourriture partout où vous vous tournez à Beantown

Combinez un menu de plats saisonniers préparés avec des ingrédients locaux avec la formation culinaire française classique du chef Barry Maiden, ajoutez son amour des aliments réconfortants du Sud, et vous avez Mère affamée. L'équipe mari et femme, Alon Munzer et Rachel Miller Munzer, dirigent respectivement les programmes de vin et d'alcool et la façade de la maison, et ils le font très bien.

10) Mère affamée

Combinez un menu de plats saisonniers préparés avec des ingrédients locaux avec la formation culinaire française classique du chef Barry Maiden, ajoutez son amour des aliments réconfortants du Sud, et vous avez Mère affamée. L'équipe mari et femme, Alon Munzer et Rachel Miller Munzer, dirigent respectivement les programmes de vin et d'alcool et la façade de la maison, et ils le font très bien.

9) Strip-T

Un menu récemment réorganisé n'a pas empêché le chef Tim Maslow de poursuivre son père Paul's pilier décontracté américain classique, en affaires depuis 1986. La romaine à la queue de bœuf est toujours là, ainsi que des plats légers comme «Wings, Moxie, ciboulette, wetnaps» et des frites cubaines garnies de jambon, de porc effiloché, de cornichons et de suisse. Ne manquez pas non plus le menu thématique hebdomadaire.

8) Toro

Ken Oringer et Jamie Bissonnette les emballent tous les soirs à Toro, l'une des réserves les plus difficiles à sécuriser de la ville. C'est un "restaurant de tapas à la Barcelone" qui se décrit lui-même, servant de tout, des pan con tomate traditionnels et des patatas bravas aux ris de veau croustillants, du pâté de porc enrobé de jambon et un sandwich uni pressé avec du beurre miso, mais c'est bien plus que cela. C'est une expérience.

7) Craigie sur Main

Le propriétaire Tony Maws a le don de ne pas avoir peur d'exploiter certaines technologies modernes pour faire des plats simples spectaculaires, et à Craigie sur Main il prépare certains des meilleurs poulets rôtis et hamburgers que vous ayez jamais mangés. Ils ne sont pas tous simples cependant : tête de cochon de lait confit et rôti au sambal de potiron épicé et sauce boudin noir-hoisin, ça vous tente ?

6) Langoustine

Personne n'écrit de menus comme le fait Lydia Shire. Elle aime les grandes saveurs et embrasse toutes les cuisines qui, selon elle, exciteront les papilles gustatives des convives, et elle rassemble tout cela dans ce nom italien mais vraiment plus « Shirean » le restaurant. Pétoncles cuits au tandoor avec aubergines blanches fouettées, pizza à l'agneau haché, spaghettis aux craquelins de porc et piments, canard grillé au céleri-rave et gastrique de cerises fraîches, cochon de lait rôti tous les vendredis soirs - pas étonnant que tous les troupeaux de Boston ici (les célébrités sportives avant tout ).

5) Asta

jappe/Julie B.

Asta a moins de trois ans, mais il a déjà la réputation d'être l'un des restaurants les plus mystérieux du pays, avec un menu de dégustation en constante évolution, un petit site Web et très peu de présence sur les réseaux sociaux. Cela n'a pas empêché les adeptes dévoués d'y affluer, cependant; c'est incroyablement délicieux.

4) Parc n°9

Maintenant dans sa quinzième année, le chef Barbara Lynch vaisseau amiral est toujours l'une des meilleures destinations du centre-ville pour la gastronomie. S'appuyant sur des influences françaises et italiennes et un dévouement aux ingrédients les plus frais et de la plus haute qualité, le menu de dégustation du chef change chaque semaine, qui peut inclure tout, des ris de veau à la truffe noire australienne et au lapin à la poitrine de porc Berkshire avec tomate patrimoniale, laitue gemme et babeurre, à ne pas manquer.

3) L'Espalier

L'un des pionniers de la haute cuisine moderne à Boston, le chef-propriétaire Frank McClelland a reçu de nombreux prix au L'Espalier. (Entre autres choses, c'était le premier restaurant de la Nouvelle-Angleterre à recevoir quatre étoiles du Boston Globe, en 1996.) La nourriture servie à L'Espalier est axée sur des ingrédients locaux et de saison, avec des fruits de mer particulièrement bons et la dégustation de saison les menus, à 105 $ et 185 $, valent la peine d'être essayés.

2) Clio

Les plats toujours impressionnants du chef Ken Oringer Clio sur les listes des meilleurs restaurants du Boston Magazine année après année. Oringer, l'un des chefs les plus remarquables et les plus respectés de la ville, sert des plats follement inventifs, notamment de l'osso bucco de lotte et du canard de Barbarie rôti à la réglisse noire, tout en faisant un clin d'œil à ses ancêtres avec des plats comme la soupe aux truffes à la Paul Bocuse. Depuis son ouverture en 1997, la notoriété de Clio n'a cessé de s'améliorer, et une cure de jouvence en 2012, qui agrandit le bar mais conserve le tapis imprimé léopard, assure son succès pour les années à venir.

1) Oh oui

Le chef Tim Cushman propose des sushis innovants et tarif nouveau-japonais connexe (ventre de hamachi à l'oursin mariné au soja et au yuzu, gyoza de foie gras aux baies roses) à son menu avec imagination et flair, servant ces plats et d'autres vraiment merveilleux, accompagnés d'un large choix d'excellents sakés et vins, dans une salle à manger sobre dont la simplicité dément la complexité des saveurs dans l'assiette. C'est un régal (bien sûr) de s'asseoir au bar à sushis, un point de vue pour regarder les chefs préparer ce qui sont souvent des friandises d'un autre monde; l'omakase ici est l'un des vrais plaisirs de la vie. Cushman a remporté le prix James Beard 2012 du meilleur chef du Nord-Est.


1. Chefs de Boston

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog BostonChefs.com est un guide des restaurants et de la gastronomie de Boston - mettant en vedette les meilleurs chefs et restaurants de Boston. La fréquence 9 messages / semaine Aussi dans Blogues de Boston Blog bostonchefs.com
Fans Facebook 10.7K ⋅ Abonnés Twitter 18.1K ⋅ Abonnés Instagram 19.6K ⋅ Engagement social 2 ⓘ ⋅ Autorité de domaine 50 ⓘ ⋅ Rang Alexa 753.6K ⓘ Voir les derniers messages ⋅ Recevoir le contact par e-mail

2. Nous ne sommes pas Martha

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Un blog culinaire avec des recettes simples à suivre pour le dîner, le dessert, les cocktails et plus encore, ainsi qu'un style de vie sain à Boston. La fréquence 1 article/semaine Blog wearenotmartha.com
Fans Facebook 10.2K ⋅ Abonnés Twitter 5.2K ⋅ Abonnés Instagram 12.1K ⋅ Autorité de domaine 54 ⓘ ⋅ Rang Alexa 718.5K ⓘ Voir les derniers messages ⋅ Recevoir un e-mail de contact

3. Boston Girl cuit au four

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Apprenez à faire le dessert parfait à chaque fois et amusez-vous à le faire ! Parcourez des dizaines de recettes de pâtisseries, de gâteaux et de biscuits faciles qui feront de vous le succès de votre prochaine fête ou réunion. La fréquence 1 article/semaine Blog bostongirlbakes.com
Abonnés Twitter 1.3K ⋅ Abonnés Instagram 2.4K ⋅ Autorité de domaine 40 ⓘ ⋅ Alexa Rank 555.8K ⓘ Voir les derniers messages ⋅ Recevoir un e-mail de contact

4. DigBoston » Mange

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog DigBoston est un guichet unique pour tout ce qui vaut la peine d'être fait ou connu dans la région de Boston. Le guichet unique de Boston pour les actualités, les arts, le divertissement, la politique, le style de vie et la nourriture. La fréquence 1 article/semaine Blog digboston.com/category/lifes..
Fans Facebook 11,7K ⋅ Abonnés Twitter 41,6K ⋅ Abonnés Instagram 3,5K ⋅ Autorité de domaine 59 ⓘ ⋅ Rang Alexa 614,6K ⓘ Voir les derniers messages ⋅ Obtenir un contact par e-mail

5. Confessions d'un accro au chocolat » Recettes

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Bianca Garcia est une blogueuse culinaire et lifestyle qui écrit sur ses plats préférés, sa famille, sa collection de recettes, sa base de données de critiques de restaurants, son journal de voyage et d'autres réflexions sur la vie. La fréquence 1 poste / trimestre Blog confessionsofachocoholic.com..
Fans Facebook 2.1K ⋅ Abonnés Twitter 3K ⋅ Abonnés Instagram 6.9K ⋅ Autorité de domaine 43 ⓘ ⋅ Rang Alexa 7.1M ⓘ Voir les derniers messages ⋅ Recevoir un e-mail de contact

6. Brunch le dimanche » Nourriture

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Un blog de style de vie et de cuisine basé à Boston par Mackenzie Murphy. Brunch on Sunday est un endroit où elle partage des idées de style, des conseils de coiffure et de beauté, des guides de voyage et la vie en Nouvelle-Angleterre. Elle s'efforce toujours de le garder réel! La fréquence 3 postes / trimestre Blog brunchonsunday.com/category/..
Fans Facebook 826 ⋅ Abonnés Twitter 1.1K ⋅ Abonnés Instagram 9K ⋅ Autorité de domaine 23 ⓘ ⋅ Rang Alexa 2.3M ⓘ Voir les derniers messages ⋅ Recevoir un e-mail de contact

7. Les gourmets de Boston

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Tiffany est une blogueuse culinaire basée à Boston qui partage ses food trucks préférés, sa cuisine raffinée et tout le reste. Blog boston-foodies.com
Fans Facebook 4,9K ⋅ Abonnés Twitter 1,2K ⋅ Abonnés Instagram 155,4K ⋅ Autorité de domaine 16 ⋅ Voir les derniers messages ⋅ Obtenir un contact par e-mail

8. Le Ghee Spot

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Salut, je m'appelle Adarsh ​​et je suis le chef derrière The Ghee Spot ! Mon inspiration pour explorer de nouvelles cuisines et saveurs vient de regarder Gordon Ramsay et Jamie Oliver pendant que je suis la recette de base. J'essaie toujours d'ajouter des instincts pour créer mes recettes. La fréquence 30 postes / an Blog searchforthegheespot.com
Abonnés Twitter 76 ⋅ Voir les derniers messages ⋅ Obtenir un contact par e-mail

9. Le Boston Day Book » Nourriture et boissons

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Un blog de style de vie basé à Boston présentant l'art, la nourriture, des personnes intéressantes et la vie en ville avec des enfants. Blog thebostondaybook.com/categor..
Fans Facebook 1,5K ⋅ Abonnés Twitter 4,8K ⋅ Abonnés Instagram 17K ⋅ Autorité de domaine 36 ⋅ Rang Alexa 4,2M Voir les derniers messages ⋅ Obtenir un contact par e-mail

10. Cochons gourmands

À propos de Blog Gourmet Pigs est un blog visant à montrer aux gens de bons restaurants, bars, produits alimentaires et vinicoles, ainsi que les endroits où voyager et quoi faire. La fréquence 10 postes / an Blog gourmetpigs.blogspot.com
Fans Facebook 736 ⋅ Abonnés Twitter 8,4K ⋅ Abonnés Instagram 18,7K ⋅ Autorité de domaine 38 ⋅ Voir les derniers messages ⋅ Recevoir le contact par e-mail

11. Une pensée pour la nourriture

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Brian est un photographe lifestyle et culinaire à Boston et à New York. Il est le créateur du blog culinaire acclamé, A Thought For Food, une collection de recettes et d'anecdotes personnelles concernant la cuisine. Son travail a été présenté dans le Wall Street Journal, Bon Appetit, Sunday Morning sur CBS, Saveur, Kinfolk, The Boston Globe, Edible Boston et The Kitchen. La fréquence 2 postes / an Aussi dans Blogs de photographie culinaire Blog athoughtforfood.net/blog
Fans Facebook 9,6K ⋅ Abonnés Twitter 14,2K ⋅ Abonnés Instagram 414 ⋅ Autorité de domaine 45 ⋅ Alexa Rank 7M Voir les derniers messages ⋅ Recevoir un e-mail de contact

12. Blog culinaire du Grand Boston

Boston, Massachusetts, États-Unis À propos de Blog Ce blog traite de la nourriture, de la bonne bouffe à Boston et dans ses environs, MA a été écrit par deux personnes ordinaires qui sont obsédées par le fait de ravir leurs papilles et de se remplir le ventre avec rien d'autre que le meilleur. Le meilleur peut inclure n'importe quoi, de la restauration rapide à la cuisine familiale en passant par la gastronomie, pendant tous les repas de la journée. Blog thebostonfoodblog.com
Fans Facebook 39 ⋅ Abonnés Instagram 4.5K ⋅ Autorité de domaine 3 ⋅ Voir les derniers messages ⋅ Obtenir un contact par e-mail


La sauce tomate de Marcella Hazan compte parmi les meilleures et elle est simple à préparer.

La chef italienne Marcella Hazan a fait irruption sur la scène culinaire au début des années 1970 avec « The Classic Italian Cook Book », un volume qui a fait pour les plats italiens ce que les livres de Julia Child ont fait pour la cuisine française.

Beaucoup de ses recettes sont devenues des sources d'inspiration majeures pour ce que nous appelons aujourd'hui la cuisine italo-américaine, mais l'une d'entre elles se démarque particulièrement : sa sauce tomate. Composée uniquement de tomates, de beurre, d'oignon et de sel, la sauce ne prend que 15 minutes à préparer et 45 minutes à cuire.


Cocktails

Pamplemousse
vodka, aperol, fleur de sureau, citron

Orange
bourbon, dram, amers

Amande
amaretto, seigle, aperol, citron, blanc d'oeuf

Noix de coco
rhum, falernum, citron vert

&timide&timide Pastèque
tequila d'hibiscus, mezcal, tonique aux fleurs de sureau

Chêne vieilli en fût
bourbon, campari, vermouth doux

Saltie
vodka, olive gordal, oignon mariné, caviar


10 amuse-gueules de copie de vos restaurants préférés

Donnez à votre maison l'impression d'être un restaurant avec ces hors-d'œuvre faciles à copier. Économisez de l'argent et préparez ces amuse-gueules comme vous les aimez - avec ou sans plus d'épices. Que vous ayez envie de chinois, d'italien ou d'américain classique, nous avons ce qu'il vous faut.

"Quand je rends visite à ma mère, nous nous rendons généralement à P.F. Chang&aposs® au moins une fois et commencez toujours le repas avec leurs roulés de laitue au poulet très populaires. Ils font du bon travail avec la plupart des plats que j'ai eu, mais les wraps sont clairement mes préférés. Je ne fais pas beaucoup de recettes de copie, ces wraps au poulet et à la laitue, cependant, sont une délicieuse exception. " — Chef John

"Un délicieux oignon tranché pour fleurir, puis enrobé et frit", explique Joanne Bruck. "La recette de la sauce trempette est également incluse."

"Les meilleures ailes de tous les temps !! J'ai fait cuire le mien et en a fait frire pour mon mari. Mieux que toutes les ailes de restaurant que j'ai goûtées. " — Shelly

"Légères et savoureuses, elles constituent un excellent apéritif ou un plat principal rapide et facile ! Les enfants les adorent ! Enfin un plat qui utilise du poulet haché mais pas si farfelu. J'ai adoré ceux d'Applebee&aposs® et j'ai décidé d'essayer une version maison. J'ai été extrêmement satisfait de la version plus saine! Garnir les tacos de coriandre, d'oignon rouge ou d'oignon doux, si désiré. Servir les quartiers de lime sur le côté."— OdaMae

"Ceci est une recette réelle d'un ancien employé d'un restaurant drive-in populaire. Des rondelles d'oignon enrobées de croustillant comme les pros en font ! " — JeanieMomof3

"J'adore la trempette aux fruits de mer de San Remo à Olive Garden® et c'est ma tentative d'essayer de la copier. Il est très populaire lors des réunions de famille !" &# x2014 Chrissy DeCosmo Fesler

"Si vous aimez la trempette aux épinards et aux artichauts Applebee&aposs®, celle-ci est faite pour vous. Servir avec des frites ou du pain et déguster." — canderson09

"Tout comme l'apéritif au Bonefish Grill®!" — linzleel

"Ceci est similaire à la recette d'ailes chaudes servie dans une chaîne de restaurants populaire. Si vous en avez déjà eu, vous devez les aimer. " — Kelly

"Ce sont d'excellents gressins à faire", déclare Kimbers. "Ils ont bon goût et sont faciles à préparer. Si vous êtes un amoureux de Olive Garden & XAE, alors vous allez adorer ces derniers. "


Nous avons trouvé les meilleurs apéritifs dans vos chaînes de restaurants préférées

Les hors-d'œuvre sont la meilleure partie de n'importe quel repas et ce n'est pas à débattre, c'est simplement la dure vérité. Rien ne s'interpose entre moi et mes applications carby, beurrées et magnifiques. Voici les meilleures applications de vos chaînes de restaurants préférées, que vous choisissiez de les partager ou non, cela dépend entièrement de vous.

Pouvez-vous imaginer si nous n'avions PAS mis cela ici ? Ces biscuits dorés et tendres sont sans fond et peuvent changer n'importe quel mauvais jour. Certains diront que ces biscuits sont censés être remplis et vous empêcher d'accéder aux bonnes choses, mais je pense que ce sont *les* bonnes choses.

Nous avons eu notre juste part de calamars lors de nos aventures au restaurant, et honnêtement. la plupart d'entre eux sont nuls. Si vous voulez acheter des calamars, je vous recommande de ne les acheter qu'à partir d'ici. Il est légèrement pané et tendre, et se présente sous la forme d'une grande portion pour un groupe.

D'une certaine manière, la meilleure partie de ce hamburger n'est pas l'épaisse couverture de fromage cheddar. La généreuse couche de confiture de bacon acidulée et d'oignons frits croustillants en fait l'un des meilleurs curseurs que j'ai eu.

Vous aimez les lasagnes ? OK, et les lasagnes frites ? La panure au parmesan, le filet de marinara et la sauce alfredo crémeuse font de cette application une œuvre d'art.

Comment cela nous a-t-il pris autant de temps pour plonger ?? Ce plongeon est l'exemple parfait d'une application que vous êtes censé partager mais que vous ne partagerez tout simplement pas. La trempette crémeuse au citron est chargée de crevettes, de pétoncles et de crabe et vous fera vous sentir comme la personne la plus chic à table.

Je ne voulais vraiment pas les aimer. Tout le monde et sa mère criaient à propos de ces nems dorés et feuilletés et, pour être franc, j'ai supposé qu'ils étaient surfaits. Je suis ici pour signaler qu'ils sont tout aussi légendaires que prévu. Chili's enveloppe du poulet, des haricots noirs, du maïs, du jalape et des ntildeos, du fromage, des poivrons rouges et des épinards dans une tortilla de farine et la fait frire dans toute sa splendeur. Si vous ne le plongez pas dans le ranch d'avocats, vous vous rendez un mauvais service.

Une autre application extrêmement courante et surestimée est la rondelle d'oignon. Souvent, l'oignon est trop glissant et tombe en vous laissant avec une carcasse panée. Je suis ravi de dire que Red Robin a réussi le jeu des rondelles d'oignon et ces rondelles d'oignon épaisses sont ma nouvelle fierté et joie. Vous les tremperez dans la mayonnaise du feu de camp et vous débattrez de la meilleure trempette jusqu'à ce que tout soit parti. (Mais nous savons tous que la mayonnaise au feu de camp est la meilleure, n'est-ce pas ?)

Nous allons faire une pause rapide dans tout ce qui est frit et brun pour ces wraps au poulet et à la laitue. Cette application est une excellente activité pour la table et est suffisamment légère pour que vous puissiez la préparer au dessert. L'ail, le gingembre, la sauce hoisin et les oignons verts donnent une saveur sérieuse au poulet, vous faisant presque oublier que c'est sain.

Écoutez, je sais que cela pourrait être fou de mettre ça au numéro 2&mdashmais je n'ai jamais eu de réaction au pain et au fromage comme je l'ai fait à ce combo. Les bretzels sont gonflés et salés et la trempette au fromage à la bière pourrait vraiment tout faire. J'ai eu un réveil spirituel avec ces fichus bretzels et je maintiendrai ce classement.

Je suis également surpris que cela ait pris la première place, mais quand j'ai vraiment réfléchir à mes applications préférées, celle-ci me vient immédiatement à l'esprit. C'était à l'ail, au beurre et m'a donné envie de me lever et de danser. Chaque restaurant devrait mettre du pain sous ses protéines pour attraper la sauce. Cela avait tellement de sens, mais la plupart des endroits ne le font pas. Si je parle plus de cette application, je devrai la commander pour la livraison, donc je vais juste vous dire l'évidence : essayez-la. S'il te plaît.


Max Brenner

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Max Brenner

Max Brenner propose d'excellents choix pour le dîner, mais tout le monde sait que les desserts sont le véritable point culminant. Si une boîte de chocolats est un geste romantique standard, emmener votre rendez-vous avec Max Brenner est une romance sur la lune. Choisissez parmi des crêpes, des shakes, du tiramisu, des s'mores, de la fondue au chocolat… vraiment tout ce que votre cœur peut désirer. Ne prévoyez pas d'activités de rendez-vous à haute énergie après le dîner, car vous partirez sans aucun doute dans un coma alimentaire.


Comment faire cuire le Boston Butt au four : étape par étape

Le mégot ou l'épaule de porc sont souvent la viande de choix pour faire du porc effiloché.

Cependant, ce n'est pas la seule façon d'utiliser cette coupe de viande.

Ci-dessous, nous vous fournirons trois recettes de four à bout de porc que vous pouvez essayer. Le premier sera le porc effiloché, car chaque chef doit savoir comment préparer ce plat signature.

Nous avons également décrit deux autres recettes de porc au four que vous pouvez utiliser pour sortir de votre zone de confort.

Vous n'êtes pas non plus obligé de préparer ces plats au four. Un gril ou un fumoir fonctionne tout aussi bien. Cependant, nous avons choisi le four comme méthode préférée car vous pouvez utiliser ces recettes toute l'année, quelle que soit la météo.

Porc effiloché au barbecue

Avez-vous besoin d'une recette de porc effiloché au barbecue à cuisson basse et lente? Apprenez à cuisiner du porc effiloché au four en utilisant la recette ci-dessous.

Étape 1 - Décidez d'un frottement sec et d'une fumée liquide à utiliser

Pour obtenir le porc effiloché le plus savoureux possible, vous devez déterminer le type de friction sèche et de fumée liquide que vous souhaitez utiliser.

Vous pouvez acheter une friction à sec en magasin ou mélanger les ingrédients suivants pour créer votre propre recette de friction à sec :

  • ½ tasse de cassonade foncée
  • 1 cuillère à café de paprika fumé
  • 1 cuillère à café de poivre
  • 2 cuillères à soupe de sel casher
  • 1 cuillère à café de poudre d'oignon
  • 1 cuillère à soupe de poudre de chili
  • 1 cuillère à café d'ail en poudre

Vous pouvez trouver de la fumée liquide chez votre épicier local. Assurez-vous qu'il est adapté à une utilisation avec un four.

Étape 2 - Préparez votre mégot de porc

Placez un soc de porc avec ou sans os de 4 livres sur un grand morceau de pellicule plastique. Le poids n'a pas besoin d'être exact, mais essayez de le maintenir entre 3,5 et 4,5 livres afin de pouvoir suivre cette recette de porc effiloché d'aussi près que possible.

Frottez environ 2 cuillères à soupe de fumée liquide dans la viande. Cette partie de la recette est facultative, mais elle donnera à votre porc rôti une saveur de bois distinctive et désirable.

Enduire la viande d'environ 1 tasse de votre frotter sec. Enveloppez complètement le porc dans du plastique et placez-le au réfrigérateur pendant quelques heures. Vous pouvez également le laisser reposer au réfrigérateur pendant la nuit.

Étape 3 - Faites cuire votre mégot de porc

Lorsque vous êtes prêt à cuire votre soc de porc, commencez par préchauffer votre four à 250°F.

Préparez une grande plaque à pâtisserie ou une rôtissoire avec du papier d'aluminium et vaporisez-la généreusement d'un enduit à cuisson.

Placez le soc de porc sur votre plaque à pâtisserie ou votre rôtissoire et laissez-le cuire au four jusqu'à ce qu'il atteigne une température interne de 200 °F. Ce processus devrait prendre environ 9 heures.

Le temps de cuisson variera en fonction de la taille de votre morceau de viande et de son caractère désossé. Vous devrez garder un œil vigilant sur votre viande pour vous assurer qu'elle ne cuit pas trop au four.

Cette recette plus longue à four doux et lent produit une viande beaucoup plus tendre que si elle était cuite uniquement à une température interne de 160 °F.

Étape 4 - Enveloppez et déchiquetez votre mégot de porc

Une fois que votre porc a atteint la température interne idéale, sortez-le du four et placez-le directement sur une feuille d'aluminium.

Enveloppez-le solidement avec du papier d'aluminium. Enveloppez-le à nouveau avec plusieurs serviettes en papier et laissez-le reposer dans une petite glacière pendant une heure avant de le déchiqueter. Placez la viande sur le comptoir loin du four pour la refroidir.

Déchiquetez la viande avec deux fourchettes et regardez-la tomber de l'os, vous donnant un porc effiloché divin.

Boulettes de mégot de porc au four

Envie d'ajouter de la cuisine italienne à votre table ? Cette recette est la façon idéale de le faire.

Si vous et votre famille voulez essayer le mégot de porc mais ne voulez pas abandonner certaines de vos autres viandes préférées, cette recette de boulettes de viande cuites au four offre le meilleur des deux mondes.

Étape 1 - Obtenez vos viandes

Le centre de cette recette sera du porc haché. Vous aurez également besoin d'agneau haché et de ronde de bœuf haché.

Broyer votre viande ou utiliser de la viande hachée achetée suffira. La meilleure méthode pour cette recette dépendra du matériel dont vous disposez et des types de viande que vous avez en stock.

Étape 2 - Préchauffer le four et combiner tous vos ingrédients

Préchauffer le four à 400 degrés Fahrenheit.

Mélangez toute votre viande hachée dans un grand bol à mélanger. Ajoutez les ingrédients de la recette suivants dans votre bol :

  • ½ lb de porc haché
  • ½ lb de boeuf haché
  • ½ lb d'agneau haché
  • 5 onces d'épinards surgelés, décongelés et égouttés
  • ½ tasse de parmesan finement râpé
  • 1 ½ cuillère à café de persil séché
  • 1 ½ cuillère à café de basilic séché
  • 1 œuf large
  • 1 cuillère à café de sel casher
  • 1 cuillère à café d'ail en poudre
  • ¼ tasse de chapelure
  • ½ tasse de flocons de piment rouge

Utilisez vos mains pour incorporer tous ces ingrédients ensemble.

Vous pouvez soit commencer à préparer cette recette tout de suite, soit la laisser reposer au réfrigérateur jusqu'à 24 heures. Nous vous recommandons d'utiliser la recette immédiatement pour garder les ingrédients aussi frais que possible.

Étape 3 - Formez vos boulettes de viande

Couvrir une balance alimentaire avec une pellicule plastique et diviser le mélange de viande en portions de 1 ½ once. Évitez de les faire trop épais, car cela pourrait les empêcher de cuire complètement. Utilisez vos mains pour façonner les portions de viande en forme de boule.

Versez ¼ de tasse supplémentaire de chapelure dans un petit bol. Roulez vos boulettes de viande dans la chapelure.

Mettre en place un moule à muffins avec des moules à muffins miniatures. Placer une boulette de viande par tasse.

Étape 4 - Cuire et servir

Placer le moule entier dans le four, qui devrait avoir préchauffé à 400°F. Laissez cuire les boulettes de viande jusqu'à ce qu'elles soient dorées à l'extérieur et bien cuites à l'intérieur. Ce processus devrait prendre environ 20 minutes avec cette recette, mais le temps de cuisson peut varier légèrement selon le four et la taille des boulettes de viande.

Sortez les boulettes du four une fois qu'elles ont atteint une température interne d'au moins 160°F. Servir les boulettes de viande sur vos nouilles de pâtes préférées et votre sauce marinara.

Ragoût de porc braisé

Le ragoût de porc braisé tout juste sorti du four est un repas nostalgique pour beaucoup. C'est une recette à savourer par une froide journée d'hiver autour du feu. Cependant, vous pouvez toujours le servir pendant l'été et offrir à votre famille et à vos invités un sentiment de convivialité.

Cette recette que nous avons fournie donne environ six portions. Vous pouvez tout servir à la fois, mais cela fait aussi de bons restes.

Continuez votre lecture pour apprendre à préparer un ragoût de porc braisé en utilisant cette recette étape par étape.

Étape 1 - Rassemblez vos ingrédients

La liste des ingrédients de cette recette est substantielle, mais vous pouvez vous y attendre avec n'importe quel type de ragoût. Avant de commencer, rassemblez ces ingrédients :

  • 3 livres de soc ou d'épaule de porc désossé (coupés en morceaux de la taille d'une bouchée)
  • 1 oignon rouge, coupé en deux et tranché
  • 2 grosses gousses d'ail, émincées
  • 2 cuillères à café d'origan
  • 2 cuillères à soupe de cumin
  • 1 ½ cuillères à café de poudre de chili
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1/4 cuillère à café de poivre noir
  • ½ cuillère à café de sel
  • Une boîte de 15 onces de haricots noirs rincés et égouttés
  • 2 tasses de bouillon de poulet
  • 1 tasse de piments verts en conserve
  • 1 tasse de maïs congelé

Les ingrédients ci-dessus sont pour la recette de ragoût. Vous aurez également besoin des éléments suivants pour réaliser la recette de la garniture de ce plat :

Feuilles de coriandre fraîche
Avocats en dés
Tomates fraîches en dés

Maintenant que vous avez rassemblé et préparé tous vos ingrédients, vous pouvez passer à la préparation du ragoût.

Étape 2 - Commencez sur la cuisinière

Avant de commencer tout travail avec cette recette, préchauffez votre four à 325 °F.

Pour dorer le porc en dés, vous utiliserez d'abord votre cuisinière. Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive dans un grand faitout à feu moyen-vif. Ajouter les cubes de porc et les cuire jusqu'à ce qu'ils brunissent.

Ensuite, ajoutez les oignons, l'ail et toutes les épices. Couvrir et laisser mijoter quelques minutes jusqu'à ce qu'ils deviennent tendres.

Étape 3 - Passer au four

Avant de déplacer le faitout au four, ajoutez les haricots noirs, le bouillon de poulet et les piments verts.

Une fois que vous avez mélangé ces ingrédients, fixez le couvercle sur le dessus de votre faitout. Placez le morceau entier dans votre four préchauffé. Le temps de cuisson pour cette recette de ragoût est d'environ 2 ½ à 3 heures.

Ce laps de temps devrait être suffisant pour rendre le porc tendre et permettre à tous les ingrédients d'amplifier la saveur de la viande.

Durant les quinze dernières minutes de cuisson au four, n'oubliez pas d'ajouter votre maïs surgelé. Vous pouvez également utiliser des grains frais de maïs en épi, mais nous préférons le maïs surgelé pour sa commodité.

Étape 4 - Faire la garniture

La garniture de cette recette est facultative, mais elle peut ajouter une touche finale unique. Pour le faire, mélangez simplement les tomates en dés, les avocats et les feuilles de coriandre.

Attendez que le ragoût soit dans des bols de service pour ajouter cette garniture. De cette façon, la saveur de ces ingrédients frais ne se perdra pas avec le reste du ragoût.


Plus de souvenirs de restaurants fermés de la Nouvelle-Angleterre des années 60, 70 et 80


Yoken's, un restaurant de fruits de mer autrefois célèbre sur la route 1 à Danvers.

par Eric Hurwitz. Mis à jour le 19/12/16.

Partagez cet article de voyage en Nouvelle-Angleterre avec vos amis.

Note de l'éditeur : en raison de la demande générale, nous avons élargi notre section originale de souvenirs de restaurants de la Nouvelle-Angleterre - un regard chaleureux sur les restaurants que nous souhaitons encore ouverts, à l'exception peut-être de Lums (lire ci-dessous).

King's Grant, Danvers, MA -- Le King's Grant, situé dans le King's Grant Inn, a capturé de manière réaliste tous les éléments de la dynastie Tudor du 14e siècle avec des tapis moelleux, une salle à manger sur deux niveaux, un personnel aux accents épais de Boston (certains portent des lunettes, si courante au 14e siècle), une piscine trop chlorée à proximité et une table de buffet avec suffisamment d'éléments chauffants pour garder toute la Côte-Nord au chaud. Blague à part, le King's Grant a présenté l'un des meilleurs brunchs du dimanche de la région, frappant presque un coup de circuit avec chaque plat - savamment créé par des chefs manifestement talentueux. Lors de notre dernière visite, cependant, une source majeure d'irritation s'est produite lorsque le King's Grant a présenté un "brunch à thème", avec des acteurs et des actrices représentant des types du 14ème siècle. Ils ont visité chaque table en exécutant des tours de magie boiteux, en parlant dans une étrange combinaison d'accents du vieil anglais et de Boston, et entravant généralement notre mission de manger et d'être en famille. Les historiens savent qu'Henri VI est finalement devenu fou, nous n'étions pas loin derrière après avoir subi cette performance malavisée qui, peut-être, était la version antérieure de la vieille dame agacée à la Renaissance Fair dans la récente publicité télévisée FreeCreditReport.com. Peu de temps après notre visite, la concession du roi a fermé. Ne vous méprenez pas - pendant longtemps, c'était un restaurant formidable avec un excellent personnel de direction. Malheureusement, la qualité de la nourriture a glissé et les spectacles sont devenus insupportables avant la fermeture.

Lums, Braintree, MA et d'autres endroits - Nous avons adoré le nom, car il nous rappelait Mike Lum, un joueur de baseball médiocre avec les Braves d'Atlanta de 1969 à 1975. Nous n'avons pas aimé le restaurant, une sorte de mauvaise version de Howard Johnson avec des lampes Tiffany sur chaque table et l'horrible "Ollie Burger" avec
« des épices secrètes » qui ont déshonoré chaque hamburger. Les hot-dogs cuits à la vapeur dans la bière étaient en fait assez bons et nous ont permis de nous vanter auprès de nos amis de consommer de la bière (assez pathétique, en effet). Le fondateur de Lums était un homme nommé Stuart Pearlman, nous nous sommes donc souvent demandé d'où venait le nom de Lums. Le comédien Milton Berle était autrefois le porte-parole de Lums ! Malheureusement, la blague était sur le client qui pensait que des prix bas et de belles lampes Tiffany pour l'ambiance équivaudraient à de la bonne nourriture.

Toll House Inn, Whitman, MA - Tout ce qui reste est le panneau, situé entre un Wendy's et environ 10 000 pharmacies apparemment dans un rayon d'un mile. La maison de péage est entrée dans l'histoire en inventant le cookie de maison de péage dans les années 1930. Le restaurant était charmant avec son atmosphère et sa nourriture traditionnelles de la Nouvelle-Angleterre. Malheureusement, la maison de péage a brûlé jusqu'au sol en 1984 et n'a jamais été reconstruite, ouvrant ainsi la voie à ce tronçon désormais sans visage de la route 18.

The Town Lyne House, Route 1, Lynnfield, MA - La Town Lyne House, dans sa gloire de maison blanche de style colonial, était le dernier bastion de la grâce et de la dignité sur une route remplie de restaurants qui avaient des vaches en plastique devant, et des structures de saucisses géantes et de "tour penchée de pizza" à l'extérieur de leurs restaurants respectifs, et cet hideux dinosaure orange de 15 mètres devant le terrain de golf miniature. La Town Lyne House était un lieu de prédilection traditionnel servant une excellente cuisine yankee pour les personnes âgées de 95 à 120 ans. Mais ensuite, quelque chose d'étrangement révolutionnaire est arrivé à la Town Lyne House où vous pouviez voir quelques-unes des pires musiques de karaoké sortant du bar. C'était trop d'avoir un karaoké dans un endroit que votre grand-mère aimait. Pour s'en tenir au thème colonial, la Town Lyne House aurait au moins pu avoir un sens de l'humour s'ils devaient jouer au karaoké et peut-être tourner quelques chansons de Paul Revere et des Raiders.

Aku Aku, Cambridge, MA - Nous ne parlons pas de la deuxième version de ce restaurant chinois légendaire qui était situé à Alewife Station à Cambridge. Avant cela, nous avons profité de l'Aku Aku, situé sur la route 2 près de la ligne Arlington. Il faisait si sombre ici que nous nous sommes heurtés à des murs et avons dû lire le menu à environ un pouce de nos yeux (ce que nous ferions finalement à notre âge avancé, de toute façon). Histoire amusante : Mon père et ses amis sont allés à l'Aku Aku pour les spéciaux du midi. Il a commandé "Numéro un". Son ami a dit "Moi aussi" et a obtenu le spécial "Numéro deux". Nous avons adoré le hokey, les lumières colorées et les vues sur l'eau fabriquées à l'intérieur du restaurant, qui offraient un répit pathétique à ce tronçon occupé et sans charme de la Route 2 où une piste de bowling et le Arthur D. Little Building à l'aspect hostile servaient d'attractions touristiques locales. Le premier Aku Aku nous manque : le plateau de pu pu était irréprochable et le service était agréable, contrairement à certains des serveurs les plus méchants qui étaient employés au deuxième restaurant. Désormais, tout ce qui se trouve dans l'ancien bâtiment Aku Aku est un bâtiment vacant et un parking qui vous font rêver la journée des restaurants chinois à l'ancienne comme celui-ci.

Yoken's, Danvers, MA - Nous avions déjà mentionné le Portsmouth Yoken's, mais en fait, j'ai mieux aimé celui de Danvers. La raison : c'était plus près de chez nous à Arlington. Yoken's avait deux salles à manger séparées, identiques l'une à l'autre. Le directeur a présenté les œuvres d'art de ma mère au restaurant. Le personnel était gentil avec nous à la manière d'une grand-mère et jetait souvent un morceau supplémentaire de poisson frit et une boule supplémentaire de crème glacée. Plus important encore, Danvers avait également le logo souriant de la baleine (voir ci-dessus) – un mircocosme chaleureux, innocent et positif d'un autre domaine.

The Kitchen, East Lexington, MA - La meilleure chose à propos de la cuisine était qu'elle était nichée dans le sous-sol d'un bâtiment professionnel en brique à Lexington. How many other restaurants could claim something as unique and enthralling as that? With a cozy, informal atmosphere and really good air conditioning (unfortunately, sometimes in the winter, too), finely painted wall murals and the feeling of being in the pizza house version of a speakeasy, the Kitchen was not your average quick-serve restaurant. They never said "15 minutes please" with that patented disinterest so familiar at some sub shops. The Kitchen baked its delicious pizzas with consistency, and overloaded the subs with meats and cheeses on a perfectly done toasted sub roll. It was a place you could call your own, as, at times, nobody seemed to dine at the Kitchen. The Kitchen gained a nice reputation amongst our elitist crowd (driving mainly Ford Escorts and Dodge Neons at the time), however, as the best restaurant in East Lexington, not to mention one of the only restaurants in East Lexingtion.

The Cottage Crest, Waltham, MA -- What I remember most about the Cottage Crest was walking upstairs to an old-fashioned dining room where I ate very good steak, chicken and seafood dishes food with my parents and people who, mysteriously, had blue hair (today, it's not quite so mysterious). The Cottage Crest was terrific for quite some time serving great home meals away from home, but then slipped and fell into generic, function room food specializing in dried-out chicken. It's kind of sad when a landmark, household name restaurant like this slips in quality and then closes, as the tradition of going out to eat locally at a friendly place like the Cottage Crest brings back some of the most pleasant dining memories of my childhood.

Peking on the Mystic, Medford, MA -- The family that ran the Peking on the Mystic really went the extra mile to make their customers satisfied. These kind, unassuming owners frequently came over to our table, made the effort to get to know us, and were generally grateful for our patronage. Their low-key, warm personalities made us feel comfortable and the great spare ribs, dumplings and chicken fingers satisfied our demanding but limited, childhood Chinese food requirements.

Franks' Restaurant- Hartford, CT -- Frank's (picture below) proudly served Continental, Italian and American Cuisine, but it really seemed all Italian. Aside from our juvenile minds being amused at its location on Ayslum St. ("Ha, ha, it must be a crazy street!"), Frank's impressed us with its elegant black booths, pleasantly dim lighting and multi-colored tile ceiling. We had one of the nicest waiters in the world, but he could not pronounce the word "spaghetti." He asked us,"Would you like some 'bizghetti,'" so we had to look to our dad for some translation. My Dad was a multi-linguist, so he was able to help. We had one of the best Italian dinners, to date, and wish Frank's were still open -- or Hartford, for that matter.

Frank's was really elegant looking, but so friendly and informal. What a shame it closed. I still remember the great spaghetti dinner from when I was eight-years-old. The thing that looks like a cobweb in the top left corner is actually an old piece of 1970 tape used to put this postcard in my 1970 green notebook that my Dad bought for me at Ingall's Stationary store (yes, that's closed, too) in Lexington, MA.

Peking Garden, Lexington, MA -- Peking Garden was a somewhat elegant looking Chinese restaurant with little of the gaudy decor excesses of its competitors. Still, the Peking Garden had its flaws. It could be a place where a brusque waiter would say "NO SEPARATE CHECKS!" to our polite request. They always had a fabulous luncheon buffet with all the Chinese food bells and whistles, although pork fried rice was frequently missing from the latter day buffets. I once heard a story from many years ago of two cooks flying out of the kitchen's swinging doors and into the dining room -- duking it out in front of mortified customers. Peking Garden wasn't really this kind of place, however. It actually turned into a popular dining destination for locals who enjoyed the buffet, the diverse and sometimes creative menu , and some often polished and gracious service and hosting. The Peking Garden kind of evolved into something worth going to, and then closed its doors on us, forever.

The Midget Deli, Cambridge, MA -- As a child, I liked going to restaurants with funny names. There was Shakey's in Nashua, NH, Rudy's Rail in Old Forge, NY, Brillo's in Framingham, MA, the Wursthaus in Cambridge, MA, the previously mentioned Lums, and of course, the Midget Deli in Cambridge. Much to our disapointment, we never saw any midgets there. The deli selections weren't as good as Jack and Marion's and Rubin's. So why did we bother with the Midget? I don't know, life can be like that sometimes, OK?

Buzzy's Roast Beef, Boston, MA -- Located on Cambridge St. under the Charles Street Train Station and next to the Charles Street jail, Buzzy's seemed to be open at all hours. This outdoor, order-at-the window food stand was best known for its heaping roast beef sandwiches, french fries, onion rings and curt, brusque "What do you want pal?" service. Buzzy's attracted drunks, sober late night owls (in the minority), Massachusetts General Hospital staff, refined Beacon Hill types showing their alter egos, and other purveyors of the best in greasy food. Local comedians abused Buzzy's many times in their stand-up routines. I remember one comedian (the name escapes me) saying that Buzzy's used to throw its food over the wall to feed Charles Street jail prisoners -- and the prisoners threw it right back! Buzzy's could have very well contributed to higher traffic at the Mass General Hospital cardiac unit, but I remember it as a beloved place from youth. Granted, I never went there much (even as a nearby Suffolk University student), but just the sight of this bustling, old-fashioned outdoor food stand made me feel good -- from the comfort food aromas to the undeniable presence of a local business succeeding.

Our readers reminisce about New England restaurants that are no longer with us:

I'd like to add the following favorite, now closed, restaurants to your list: Kaffestuga, (Swedish restaurant) in Sudbury, Mass. Peg Leg in Rockport, Mass. Dill's in Marblehead, Mass. and last but not least, Atlantic Restaurant - a Marblehead restaurant with the best clam chowder and lobster duchess ever tasted.
Thanks for the trip down memory lane! - Nancy


Thanks for the article, really enjoyed it. Here are a few names from my files.
Boston20
AKA Peter McNamara
Boston - Cambridge

Sally Ling's - Waterfront
Jasper's - Waterfront
Allegro on Boylston - Boston Chef Jimmy Burke
Aujourd'hui- Four Seasons Hotel
Autre Chose - Cambridge
Back Bay Bistro - Boylston St, Boston
Bay Tower Room - Downtown
Cafe Florian - Back Bay
Capriccio Plu - South End
St. Cloud - South End, Rebecca Karas
L'Espalier - on Boylston St before Gloucester St., Chef Moncef Meddeb
Season's - Season's Hotel
Devon on the Common - Boston Common
Apley's Sheraton - Back Bay
Another Season - Beacon Hill, Chef Odette Bery
Cafe Budapest - Brookline - Back Bay
Colony - Boylston St., formerly L'Espalier - Bruce Frankel/David Kantrowitz
Chef Chandler's - South End., later Tim's Tavern
Cornucopia - West St, moved to Waterfront
West Street Grille - West St
Empress Room Hyatt - Cambridge
Boston Lobster House - Waterfront
Chez Jean - Cambridge
P.B. Shanon's - Faneuil Hall
The English Tea Room - 29 Newbury St
The Commonwealth Grille - Back bay
Dartmouth Street - Back Bay
Delmonico's - Lenox Hotel, Back Bay
Du Barry - Back Bay
European - North End
Dini's Seafood - Tremont St.
Harvard Book Store Cafe - Newbury Street
Henti IV - Winthrop St, Cambridge
Jimmy's Harborside - Waterfront
Le Bocage - Watertown Chef Danesi
Le Marquis De Lafayette - Hotel Lafayette, Chef Louis Outhier
Maison Robert - Old City Hall
Maison Jacques - West End
Michela's - Cambridge, Chef Todd English
Michael's - Waterfront
Mister Leung's - Back Bay
Newbury Steak House - Back Bay
Panache - Cambridge, Chef Margaret Fari
Peacock Restaurant - Craigie Cir, Cambridge
Premier Restaurant - South End
Rarities - Charles Hotel, Cambridge
Rebecca's - Charles St, Beacon Hill, Rebecca Kakas
Romagnoli's table - Faneuil Hall
St Botolph - St Botolph St
The Winery - Long Wharf
Zachary's - Colonnade Hotel
Joseph's Aquarium - Waterfornt
Dakoto's - Downtown
Betty's Rolls Royce - Faneuil Hall
Bandy Pete's - Downtown
Icarus - Tremont St, South End
Biba - Harvard Cafe, Cambridge
Balcksmith House- Harvard Sq, Cambridge
Ken's Deli - Boyslton Street
Walmouth's - Downtown
Oasis Cafe - North End
On the Park - South End
Jeffery's - South End
Ottavio's - North End
Falstaff Room - Sheraton Back Bay
Rocco's - South Charles St., Chef Danny Weisel

Tullio's - Quincy
Town Lyne House - Lynnfield
The Ship - Rt 1 Saugus
Dinner Bell - Wollaston
Navona's - Hingham
Chillingsworth - Brewster
The Cranberry Moose - Yarmouthport
The Regatta of Falmouth by the Sea - Falmouth
Blue Strawberry - Portsmouth NH
Jobba Grille, E. Bridgwater
The Golden Cock, Scituate
The Toll House - Whitman
The Baclksmith Shop - Whitman


Cambridge-Boston dining memories

The Fantasia Restaurant on Concord Avenue, Cambridge, MA, was renowned for its minestrone soup, businessman's specials, and a gaudy, watered-down Chateau de Ville-esque "function room" where you were guaranteed a wonderful banquet menu, with the scrod being the best thing. Many weddings, communion breakfasts, bar mitzvahs, "appropriately attired" family dinners and birthdays were celebrated there, and the old-timey professional waitstaff and menu were perfect. And along the same lines as Fantasia was good old Dinis on Tremont Street. It was "the home of the Boston scrod" and nobody but nobody had it so good, unless you compared it to Warmuth's which was down on Washington Street in what is now called the Ladder District. There were actually three places that in my mind were somewhat interchangeable in downtown Boston: Dinis, Warmuths, and Cafe Marliave. Of the three Cafe Marliave is technically still around, but in name only. the days of the "complete dinner" are no longer there. As far as incomplete dinners (i.e. snacks and/or light meals) goes, let's not forget the Marble Spa (and its macaroons) at Gilchrist's nor Thompson's Spa on the alleyway behind Washington Street. Also, The Brass Lantern at Jordan Marsh had the delectable blueberry muffins we all miss so much. I could never decide which was better, those JM muffins or the croissants at Harvard Square's C'est Si Bon Cafe (also sadly gone). Francis, submitted May 7, 2009


McIntire's Clam Shack, Rowley, MA

McIntire's was an icon I remember fondly. Because of the abundance of places around, New Englanders are very particular
about their fried clams, and McIntire's produced clams that, in my
opinion, surpassed the more well publicized places like the Clam Shack and Woodman's in Essex. McIntire's also served the most exquisite fresh boneless chicken fingers I have ever had anywhere. The place was, of course, family run and the recipe for the frying batter was closely guarded. One of my most prized mementoes is a bright red McIntire's "T" shirt. Sadly, McIntire's closed shortly after the turn of the century and the last time I went by the site the funky building had been razed and replaced
by a bank or something - Doug

Missing Several Greater Boston Restaurants

I'm a life-long Boston area resident from Revere, and now
live in Arlington. I've been to at least half of the restaurants you
mentioned that are now closed, all around the greater Boston area and up the NH seacoast.

I have a few restaurants for your list.

1) Morelli's in East Boston , closed around 1997. It had the best food I've ever had, period. Their Italian food was exceptional. Their steak put steakhouses to shame. My wife and I practically wept when they went out of business. If there is a heaven, this is what they will serve.

2) Antoinetta's in Everett changed owners when the original chef and owner quit to work closer to home in New Hampshire. The food was excellent then, it's ok but not the same under the new owner.

3) Angie's clams, Revere
Greasy (but good) clams and large portions, but I mostly went there for the excellent pizza, cheap beer, and "wide screen tv" a la 1980s. They were one of the first places I can remember to have a Kloss Novabeam projector before the age of large televisions.

4) Weylu's in Saugus
Much better food than nearby Kowloon, but the incredible ornate
fountains with goldfish, woodwork, oriental decor was something to remember.


New England Restaurant Memories from Rich O., North Cambridge, MA:

This list nearly brings tears to my eyes and a rumble deep in my gut. Nicks Beef and Beer (aka "Nick eef and Bee Hose"), The Wusthaus, and Chadwicks hit very close to home. Harvard Square simply lost most of its remaining charm when the Haus, The Tasty, and the Bow closed. At a recent gathering of old friends, we discussed this very topic at length and came up with a few (pardon me if any seem repetitive):

Babo's, Cambridge, MA- I only have vague recollections of this drive-in type take- out place in the Alewife section of Cambridge. I can only remember going there once and being fascinated by it every time we went to visit my grandmother

Ground Round, Mass. Ave, Cambridge, MA - No, not the one in Fresh Pond but when it was on Mass. Ave. in Cambridge. This was more like a down and dirty version of what Chuckie Cheese is now and really catered to kids better then any place else at the time

Fantasia's, Cambridge, MA- Pretty good in its day and considered kind of upscale for Cambridge. My mom worked there and was her favorite job, ever.

The Kitchen, Lexington - Was a kinder, gentler (though not much) version of Mike's Pizza in Davis Square, Somerville, MA. You walked in, ordered and they yelled your name when it was ready. Good pizza and subs and, of course, that odd Lexington concept of BYOB.

Chains-
Ponderosa Steak House
York Steak House

Fast Food-
Long Johns Silvers (came and left Arlington long before I knew it was a chain)
Jack in the Box (Somerville, MA) - Still going strong outside New England
Burger Chef

Random-
The European, Boston, MA
Villa Capri, Somerville, MA
The Venice, Somerville, MA
Dough-C-Doughnuts, Arlington, MA (home of the dancing bakers. though I mostly remember grumpy, old people).
Roast Beef Roundup, Arlington, MA (thankfully, one still exists in Woburn).
Del's Pizza, Everett, MA


Remembering the Casa Mexico in Cambridge, MA

My favorite mexican restaurant hands down was Casa Mexico in Harvard Square, Cambridge. It had the best Chile Rellenos, Enchilada Verdes, and the reried beans had such character. Not to mention the homemade margaritas. Miss it so!


Oh non! More restaurants in the Boston area (and beyond) that closed not too long ago:

Pappa Razzi, Burlington, MA

Vin and Eddie's, Abington, MA

Charlie Horse, West Bridgewater, MA

Yenching, Harvard Square in Cambridge, MA

The Beachcomber, Wollaston Beach, Quincy MA

Anthony's Pier 4, Boston MA

Charley's Eating and Drinking Saloon, Chestnut Hill MA

Three Aces Pizza, Cambridge, MA

Dandelion Green, Burlington

Memphis Roadhouse, Attleboro, MA

Constantino's, North Attleborough, MA

Giuseppi's Kitchen, Medford, MA

Skip's Restaurant, Chelmsford, MA

Clara's Seafood, Franklin, MA

Franklin Buffet, Franklin, MA

Banjo's Roast Beef, Brockton, MA

Mel Diva Coffee Shop Shop, Franklin, MA

Three Aces Pizza, Cambridge, MA

Bickford's Grille, Sharon, MA

Steve's Pizza, Arlington, MA

Do you have a restaurant that you miss very much? If so, let us know, at Visiting New England.com .

If you enjoyed this article, please share through any of the social media buttons below -- thanks!

Be sure to take these helpful New England travel books on the road with you.


Stay connected with VisitingNewEngland at Facebook Twitter Pinterest Google+


5. Blackstrap BBQ

Founded nearly a decade by a couple of East Coast Grill alums, Blackstrap started out as a tiny space with a focus on takeout, but the restaurant has expanded into adjacent spaces over the years, adding a full bar and dining room. Blackstrap touches on different barbecue regions with Memphis-style dry rub ribs, Texas-style brisket, and North Carolina-style pulled pork.

Platters are available with a choice of meats (pick one, two, or three from a list that includes smoked chicken, pulled pork, ribs, and more), plus two sides and cornbread. The menu branches out with a solid selection of soups, sandwiches, and salads as well, from a "rip your lips off" chili to chili cheese fries. And there are a few specials for particular days of the week — Wednesday, for example, features a fried chicken dinner.

The friendly crew is also available for catering.